Guides, check-list opérationnelle, certificat garantissant la vérification des mesures sanitaires, formations…, plusieurs solutions aident à reprendre durablement son activité. Crédit : Adobe Stock.

Qualité

Covid-19 : Les outils pour réussir sa reprise d’activité

11 mai 2020 - Marjolaine Cérou

Qui dit déconfinement, dit reprise d’activité. Guides, check-list opérationnelle, certificat garantissant la vérification des mesures sanitaires, formations…, plusieurs solutions aident à reprendre durablement son activité.

Le 11 mai est une date notée depuis quelques semaines dans les agendas de nombreux Français. Mais l’entrée dans cette période de déconfinement est synonyme d’une reprise progressive de l’activité des entreprises, après une période de deux mois en mode de production dégradée. A ce titre, l’Ania et l’Afnor ont publié des guides pour aider les entreprises à s’y préparer, de la même façon que le ministère du Travail, qui a édité des fiches conseils pour les différents secteurs d’activité.

« C’est un moment majeur pour les entreprises », observe Olivier Rondouin, dirigeant de Doceor. En collaboration avec la société BetterB, spécialisée dans la sécurité et la santé au travail, Doceor vient de mettre au point un outil opérationnel pour aider les entreprises à se poser les bonnes questions dans l'optique d'une reprise durable de leur activité. « La plupart des plans de déconfinement proposés ne proposent pas de solutions concrètes. Nous avons voulu pallier ce manque pour construire une aide à la reprise. Le tout dans une démarche dynamique », indique l’expert en sécurité des aliments. Disponible à la fois sur appli et en version document, l’outil se décompose en deux volets : une partie sur la sécurité des aliments, adaptée au secteur agroalimentaire, et une autre sur la santé et sécurité au travail qui est, quant à elle, multi-sectorielle.

Une check-list terrain pour Doceor

« Il faut prendre en compte que certaines personnes ont été en télétravail, en arrêt ou au chômage partiel pendant le confinement, ce qui nécessite de rappeler les bonnes pratiques. De même, il va falloir accueillir à nouveau les prestataires extérieurs ainsi que les auditeurs », indique-t-il. Les différentes check-list sont regroupées par thématiques : système de management de la sécurité des aliments, revue de la démarche HACCP, avec l’intégration du risque virus, etc. « L’épidémie de Covid-19 implique de réviser l’étude HACCP, de même que l’analyse de vulnérabilité pour la lutte contre la fraude. L’idée est d’être le plus opérationnel possible et d’aller dans le détail. Pour le référencement d’un nouveau fournisseur par exemple, cela demande de vérifier que toutes les démarches nécessaires ont été réalisées. Pour ce qui concerne la lutte contre les nuisibles, il est nécessaire de savoir si l’entretien des espaces verts a été réalisé au cours des huit dernières semaines », illustre Olivier Rondouin.

Avec sa solution opérationnelle de reprise d'activité, la société Doceor propose une approche terrain pour aider les entreprises à s'interroger sur des aspects concrets de la sécurité des aliments. Crédit : Doceor

Avec sa solution opérationnelle de reprise d'activité, la société Doceor propose une approche terrain pour aider les entreprises à s'interroger sur des aspects concrets de la sécurité des aliments.

La check-list invite également à se questionner sur le maintien des compétences, en cas d’absence du titulaire pour former au contrôle des points critiques (CCP) par exemple, mais aussi sur la génération d’aérosols, le système de potabilisation de l’eau, etc. Disponibles à la vente, les kits sont couplés à un abonnement à Auditaliaa. Doceor a également accompagné le Syndicat des compléments alimentaires Synadiet dans la rédaction d'un guide sur le maintien de la reprise d'activité.

Les supports de communication et sessions de formations se multiplient également. Pour aider à la reprise d’activité, Doceor a également développé des affichettes disponibles sur support magnétiques illustrant les gestes barrières à mettre en place.

Le laboratoire Microsept propose également ses kits d’affichettes illustrant les opérations de lavage des mains.
Côté formations, Mérieux Nutrisciences a mis en place plusieurs sessions dédiées à l’adaptation des gestes barrières et du plan de contrôle environnemental.

La société Fullmark propose également un plan de déconfinement illustré qui se décline en 12 thèmes, du rappel des règles d’hygiène à la gestion du stress des collaborateurs.

Afnor Certification garantit la vérification des mesures sanitaires

Enfin, dans l’optique de garantir la bonne adaptation des sites aux nouvelles mesures, Afnor Certification a mis en place un système garantissant la vérification des mesures sanitaires. Déclinable par secteur d’activité, ce référentiel s’appuie sur les fiches de la Direction Générale du Travail et sur des documents sectoriels. « La vérification est réalisée sur site. Elle a pour but de s’assurer du déploiement des mesures sanitaires dans toute l’organisation et de l’adoption de réflexes et comportements appropriés. En fonction du résultat, une attestation est délivrée avec l’usage de la marque « Mesures Sanitaires Covid-19 », précise Afnor Certification.

 

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois