Sécurité

Deux nouvelles gammes de gants de protection aptes au contact alimentaire et contre les risques mécaniques

12 janvier 2009 - Josselin Moreau

Les gants G10 Kleenguard en nitrile évitent les risques d'allergies rencontrés avec les gants en latex.

Les atteintes aux mains représentaient en 2007 près d’un tiers des arrêts de travail dans le secteur agroalimentaire. Pour répondre à ce marché en forte croissance estimé à 239 millions d’euros en France, Kimberly-Clark Professional vient de développer deux nouveaux types de gants de sécurité pour le contact alimentaire et les risques mécaniques (opérations de maintenance).

Gant G10 Kleenguard

Destiné au contact alimentaire, le gant Kleenguard G10 Grey Nitrile se présente comme une alternative au latex. Résistant et confortable, son atout réside surtout dans la réduction des risques potentiels d’allergie pouvant être provoqués par l’utilisation prolongé de latex au contact de la main.
D’une épaisseur de 0,09 mm, le gant Kleengaurd G10 permet de conserver une bonne sensibilité tactile. Ils sont non poudrés. Chaque boite boite contient 50% de gants en plus que les anciens modèles, ce qui permet aussi de gagner en espace de stockage.

Gants G50 Kleenguard

Les trois nouveaux modèles de gants G50 se composent de cuir synthétique qui constitue une alternative sûr aux gants traditionnels. Très résistant, cette matière a comme avantage d’être plus respirant que le cuir naturel. Kimberly-Clark a aussi travaillé au confort intérieur et au design pour garantir aux utilisateurs de bonnes qualités de préhension. Tous les gants de cette gamme sont homologués EN 388 et équipés de lanières de fermeture à velcro au poignet.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois