Qualité

La filière avicole toujours plus sûre

27 octobre 2008 - Josselin Moreau

Le Syndicat National des labels avicoles de France (Synalaf) vient de publier les résultats du plan de surveillance microbiologique volontaire mis en place sur les volailles de chair Label Rouge depuis 1991 pour les carcasses de poulets entiers et depuis 1998 pour les pièces de découpe.

16 ans de surveillance

Plusieurs flores ont été dénombrées selon les méthodes de référence. Concernant les flores indicatrices d’hygiène et de pathogènes (Pseudomonas, coliformes thermotolérants, Staphylococcus aureus), les résultats montrent une amélioration régulière des niveaux de contamination, déjà jugés satisfaisants en 1991. Pour les experts, plusieurs facteurs peuvent rentrer en ligne de compte pour expliquer ce progrès : évolution des procédés d’abattage en usine, nouvelles procédures de nettoyage et de désinfection des petits matériels de découpe, mise en place d’un guide de bonnes pratiques d’hygiène et de principes HACCP dès 1997.

Risque Salmonella mieux maîtrisé

Les salmonelles ont aussi fait l'objet d'une procédure de surveillance. Alors que les niveaux de contamination semblent avoir été stables jusqu’en 1998, l’étude montre une forte diminution de la présence de Salmonella enteridis et Salmonella typhimurium dès 1999. Depuis 2003, la contamination moyenne des carcasses est descendue au dessous de 1%. Un résultat à qui fait écho à la la mise en place d’une nouvelle réglementation spécifiant les mesures de prévention nécessaires à la gestion du risque Salmonella.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois