Qualité

Le BPA est évincé des biberons européens

29 novembre 2010 - Fanja Razafinjoelina

La question du bisphénol A divisait l’Europe. La décision de la Commission européenne vient confirmer les décisions de la France et du Danemark d'interdire la commercialisation des biberons contenant du BPA. © NICOLAS LARENTO - Fotolia.com

 

Suite et fin de l’épisode sur le bisphénol A (BPA). La Commission européenne a annoncé ce jeudi 25 novembre la fin de la production de biberons contenant ce composé chimique. Le porte-parole Frédéric Vincent du commissaire à la santé a rapporté que cette décision s’explique par les « incertitudes pour les bébés et les enfants en bas âge ». Représentés par des experts en charge du dossier, les pays de l’Union européenne sont parvenus à cet accord à la majorité qualifiée.
Le commissaire John Dalli se base sur les réserves exprimées par l’Efsa dans son avis du 23 septembre, qui pointait certaines zones d’ombre sur la base de nouvelles études. « Il n’est pas exclu qu’il puisse y avoir un effet sur le développement du corps humain, la réponse immunitaire et l’apparition de tumeurs », précise-t-il.

Une petite révolution

La France et le Danemark avaient une longueur d’avance sur le sujet. Les deux pays avaient décidé unilatéralement d’interdire sa production et sa commercialisation. « Nous nous félicitons de cette décision, répond Monique Goyens, directrice de BEUC (organisation européenne des consommateurs). C’est un signal important envoyé aux consommateurs pour qu’ils puissent désormais utiliser les biberons sans crainte. Nous espérons que ce perturbateur endocrinien sera vite interdit dans tous les produits de consommation et nous appelons l’UE à se pencher sur le problème de l’effet cocktail des substances chimiques. » L’Anses avait déjà intégré le bisphénol A comme perturbateur endocrinien dans ses chantiers principaux d’étude en 2011. Le composé est également présent dans des conditionnements divers tels que les cannettes, bouteilles recyclables, conteneurs de stockage, etc. Il est même présent dans les tickets de caisse ou les reçus de carte bleue dans lesquels il est utilisé en tant que révélateur thermique.
Concernant les biberons, le nouveau calendrier européen propose des échéances rapides : fin de la production dès le 1er mars 2011 et commercialisation et importation interdites à partir du 1er juin.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois