Alertes sanitaires

Nouveau record : 7354 notifications traitées en Europe en 2007

9 septembre 2008 - Josselin Moreau

Comme chaque année pendant l’été, la DG Sanco de la Commission Européenne a publié son rapport annuel sur le réseau RASFF d’alertes rapides pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux. En 2007, un nouveau record de 7354 notifications a été enregistré, dont 963 alertes. Cette augmentation est principalement due aux notifications d’informations complémentaires (+13,5% à 4339 sur un an). Les notifications issues de contrôles réalisés à l’intérieur de l’espace communautaire rentrent pour 43% dans ces résultats, contre 42% pour les denrées alimentaires en provenance des pays tiers.

Protection aux frontières européennes

Les alertes sanitaires (961 en 2007) sont pour 65% d’entre elles intervenues sur des produits fabriqués sur le sol européen. Les principales causes de ces retraits sont la présence de microorganismes potentiellement pathogènes, de corps étrangers, de métaux lourds et de mycotoxines. Les produits de la pêche sont ceux ayant donné le plus lieu à cette procédure : ils correspondent à 21% des notifications pour des problèmes de contamination par des hydrocarbures polycycliques aromatiques ou du mercure. Suivent ensuite les viandes et produits carnés (13%) puis les fruits et légumes (12%).

Dans son rapport, le RASFF rappelle que dans plus de quatre cas sur dix, le système d’alerte a permis de refuser l’entrée de produits jugés dangereux aux frontières de l’espace européen.

Accès aux rapports hebdomadaires et au bilan annuel du RASFF

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois