Qualité

Système de lubrification de convoyeur à sec

1 décembre 2008 - Josselin Moreau

Le système de dosage d'huile de convoyage DryGlide fonctionne à basses tensions et pressions moyennes

Le procédé DryGlide était présenté pour la première fois sur le salon IPA 2008. « Ce procédé n’utilise pas du tout d’eau, précise Antoine Gambert, directeur commercial de Proxyma. C’est donc un point très positif en ce qui concernant les consommations d’eau qui peuvent être importantes en lubrification humide et les problèmes de glissade en ateliers de production. DryGlide vise aussi à éviter les phénomènes d’encrassement qui peuvent être observés avec d’autres systèmes de lubrification. »

Économies d’eau

Développé par Calgonit Proxyma, ce procédé de lubrification à sec des convoyeurs de production fonctionne grâce à un système d’injection basse pression d’huile minérale de synthèse sur les bandes convoyeuses. Le système de commande est programmable. La distribution du produit s’effectue via un petit réservoir, un seul point d’application sur la ligne, et l’utilisation de brosses ou de glisseurs en fonction de l’application. Enfin, DryGlide est utilisable aussi bien sur des bouteilles plastique que des contenants en verre, et sur des convoyeurs plastique ou inox.

Le procédé est déjà mis en place dans plusieurs usines d’embouteillage (La Martiniquaise, Wattwiler. Des essais sont actuellement conduits au sein de l’unité de production Vittel (45 000 à 55 000 cols / heure).

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois