1,8 M€ pour une alimentation plus saine

21 juin 2011 - Josselin Moreau

Le Fonds français pour l’alimentation et la santé a lancé ce mardi 21 juin son premier appel à projets, d'un montant de 1,8 M€ en 2011. Crédit : Fotolia.com

Le Fonds français pour l’alimentation et la santé a lancé ce mardi 21 juin à Paris son premier appel à projets 2011, en présence de sa présidente Martine Laville. La dotation de 1,8 M€ va permettra de soutenir trois thématiques : des études évaluant les stratégies de promotion d’une alimentation saine, la mise en œuvre de systèmes d’information nutritionnelle et la compréhension des mécanismes du plaisir alimentaire.

Trois grandes thématiques

La première thématique est dotée d’un budget de 1,2 M€. Baptisée « Actions alimentation et santé », elle concerne des études de terrain à grande échelle évaluant « les stratégies d’intervention visant à promouvoir les conditions d’une alimentation favorable au bien-être et à la santé (…). Un intérêt particulier sera porté aux projets prenant en compte les disparités sociales. ». Trois projets au maximum seront sélectionnés.
La deuxième thématique « Information nutritionnelle, choix des consommateurs et équilibre alimentaire », possède un budget de 200 000 € avec trois projets sélectionnés au maximum. Elle se concentrera sur les projets visant à « mettre en œuvre et à évaluer des systèmes de guidage, d’information nutritionnelle ou de conseils de consommation destinés à favoriser des choix et des pratiques alimentaires favorables au bien-être et à la santé ».

Enfin, la troisième thématique « Compréhension et méthodes d’étude des mécanismes du plaisir alimentaire » reçoit une dotation de 400 000 euros (4 projets maximum). Elle financera « des projets de recherche sur la compréhension des mécanismes du plaisir alimentaire ainsi que le développement de méthodes et/ou d’outils permettant chez l’homme d’aboutir à une meilleure caractérisation ».

Qui peut participer à cet appel à projets ?

Cet appel à projets s’adresse aux équipes de recherche publiques ou privées, à but non lucratif, œuvrant dans le domaine de l’alimentation en lien avec la santé, ainsi qu’aux organismes d’État, collectivités territoriales et agences régionales de santé (ARS). Chaque projet présenté doit avoir une durée programmée entre deux et trois ans pour la thématique 1, et entre un et deux ans pour les thématiques 2 et 3.

Comment se déroule la sélection ?

Cela dépend des thématiques. Pour la première, une présélection est réalisée sur la base d’une lettre d’intention envoyée au jury du Fonds avant le 17 octobre 2011. La sélection finale a lieu sur dossier (envoi avant le 30 novembre 2011) avec une présentation orale par coordinateur du projet.
Pour les deux autres thématiques, la sélection se fait à partir d’un dossier unique, à envoyer avant le 17 octobre 2011, puis examiné par le jury.

Lancé le 25 mai 2010 à l’initiative de l’Ania et de l’IFN avec un budget de 2,5 M€, le projet initial de Fondation française pour l’alimentation et la santé a dû revoir sa copie en mars dernier, le Conseil d’État ayant donné un avis défavorable à un éventuel statut d’utilité publique. C’est donc sous la forme d’un fonds de dotation d’intérêt général, le Fonds français pour l’alimentation et la santé (FFAS), que l’Ania, l’IFN et ses partenaires privés poursuivent désormais leur action avec le même planning que prévu initialement.

L'ensemble des modalités de l'appel d'offres 2011 est disponible sur le site Internet du Fonds.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois