Affichage environnemental : c'est parti pour un an

5 juillet 2011 - Josselin Moreau

Une quarantaine d’entreprises et d’interprofession regroupées au sein de l’Ania ont également développé des logos communs pour communiquer vers les consommateurs. Crédit : Ilec

C’est parti pour un an. Plus de 160 entreprises participent depuis le 1er juillet à l’expérimentation nationale d’affichage environnemental. L’agroalimentaire arrive en tête des secteurs engagés : 27% de produits de grande consommation testés sont des produits alimentaires et 10% sont des boissons. L’originalité de cette expérimentation française réside dans l’approche multicritère encore jamais testée à grande échelle. Les entreprises privilégient pour le moment une information dématérialisée sur Internet ou applications smartphones, plus facile à mettre à jour et moins coûteuse que les étiquettes sur les emballages.

Multi-critère et multi-support

Inscrite dans la loi du Grenelle 2 de l’environnement, cette expérimentation décalée de six mois pour faire face aux lacunes méthodologiques et permettre de consolider les bases de données, est à la fois un exercice pédagogique vis-à-vis des consommateurs, et doit permettre de tester la pertinence et la clarté des informations diffusées aux consommateurs. Pour juger de l’impact environnemental des produits alimentaires, plusieurs critères font déjà consensus : la contribution à l’effet de serre (via l’empreinte CO2), la consommation d’eau, la qualité de l’eau (eutrophisation et éco-toxicité) et la biodiversité dont les indicateurs restent à définir. D’autres critères comme l’impact sur l’air, la recyclabilité des emballages ou la consommation énergétique font encore débat mais sont déjà testés lors de la phase d’expérimentation.

Des actions collectives

Ainsi, une quarantaine d’entreprises et d’interprofessions regroupées au sein de l’Ania ont développé des logos communs pour communiquer vers les consommateurs. Dans le secteur des boissons, Unijus et la Chambre syndicale des eaux minérales naturelles ont par exemple mis en place deux sites d’information à destination du grand public, où l’impact environnemental d’une bouteille d’eau minérale naturelle 1,5 L en PET, d’un jus de fruit ou d’un nectar, sont indiqués sans faire de distinction par marque.

L'indice environnemental Casino (développé avec Bio IS), concerne plus d'une centaine de produits.

Casino, initiateur avec Bio Intelligence Service de l’indice carbone en juin 2008, a annoncé la mise en place un nouvel indicateur environnemental sur plus de 100 produits alimentaires.

Basé sur trois critères (émission de gaz à effet de serre, eutrophisation et consommation d’eau brute), cet indicateur est exprimé en %/100 g de produit, 100% représentant l’impact environnemental de la consommation alimentaire journalière moyenne d’un français.

Les informations seront disponibles courant juillet sur le site web dédié à l’opération, alors que les premiers emballages estampillés « Indice environnemental » en face avant devraient arriver en rayon début septembre.

Greencodeinfo, le service web gratuit est déjà disponible.

Information dématérialisée

D’autres industriels ont préféré jouer à 100% la carte de l’information dématérialisée sur des sites Internet ou des applications smartphone. Ainsi, le cabinet de conseil Greenext propose Greenext Code Info, un service web gratuit qui permet de retrouver l’impact environnemental selon trois critères (CO2, air et eau).

Chaque produit est situé au sein de sa catégorie : le consommateur a accès à cette information en entrant le libellé du produit ou son code EAN, et bientôt en flashant le code 2D sur l’emballage grâce à son smartphone.

Pendant un an, le Ministère du développement durable, qui pilote l’expérimentation, mettra à jour sur son site Internet les différentes initiatives ainsi que leur avancées. Un rapport parlementaire doit être rédigé à la mi-2012 pour juger des modalités de généralisation de l'affichage environnemental à l’ensemble des produits de grande consommation.

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois