Louis Le Duff, entouré du MOF Jean-Jacques Massé et de Philippe Morin, dg de Bridor.

Bridor investit 250 millions d’euros dans une nouvelle usine près de Rennes

28 octobre 2019 - Pierre Christen

Après deux ans de préparation, la filiale du groupe Le Duff annonce implanter sa troisième usine française en Bretagne, à Liffré près de Rennes (35), à proximité de son usine historique de Servon-sur-Vilaine et à moins de 80 km de son usine de Louverné (53).

Depuis sa création en 1976, le groupe Le Duff, fondée et dirigée par Louis le Duff, n’a eu de cesse de se développer. Numéro un mondial du secteur du café boulangerie français (Brioche Dorée, Fournil de Pierre, Kamps), présent en restauration (Del Arte en France, La Madeleine et Brioche Dorée aux Etats-Unis), le groupe breton est également un acteur clef dans l’industrie. Avec en premier lieu, l’essor de sa filiale Bridor, spécialiste de la boulangerie, viennoiserie et de la pâtisserie traditionnelle française. Les sites de Louverné (53) et de Servon-sur-Vilaine (35) arrivant à saturation, le groupe a annoncé la construction d’une troisième unité française à Liffré, près de Rennes (35).

« Nous accélérons notre développement pour maintenir notre rythme d’un doublement de notre chiffre d’affaires tous les cinq ans, souligne Philippe Morin, directeur général de Bridor. Ce futur outil industriel breton est une nouvelle étape majeure pour asseoir notre leadership et atteindre 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2025 ».

Implantée à Liffré (35), près de Rennes, la troisième usine Bridor va bénéficier des savoir-faire des usines de Servon-sur-Vilaine et de Louverné, toutes proches, et s'approvisionner auprès de ses filières historiques.

Implantée à Liffré (35), près de Rennes, la troisième usine Bridor va bénéficier des savoir-faire des usines de Servon-sur-Vilaine et de Louverné, toutes proches, et s'approvisionner auprès de ses filières historiques.

La nouvelle usine sera mise en service en 2022. Située sur un terrain de 21 hectares, elle va permettre de créer 500 emplois, dont près de 150 dès 2022, qui viendront s’ajouter aux 2500 collaborateurs actuels. Le plan d’investissement est de 250 millions d’euros sur cinq ans.

Un choix stratégique

« Liffré représente un choix stratégique et économique mais également un choix de cœur. Nous avons choisi la Bretagne pour la force du savoir-faire des hommes et la proximité avec nos sites existants », commente Louis Le Duff, qui a déjà privilégié Rennes pour installer le siège du groupe et le centre mondial de R&D et de formation (l’Académie Culinaire).

Sur le plan opérationnel, les sites de Servon-sur-Vilaine et de Louverné fourniront des équipes pilotes qui assureront la formation des nouvelles recrues. « Chez nous, l’ascenseur social, la promotion interne, le transfert de compétences sont la clef de la réussite. Il n’y a de valeur que l’Homme », martèle Louis Le Duff.

Un chiffre d’affaires d’1 milliard d’euros en 2021

Bridor va réaliser un chiffre d’affaires de 800 millions d’euros en 2019, dont 70 % à l’export et à l’étranger, dans plus de 100 pays. Ce nouvel investissement vient s’ajouter au plan de 200 millions annoncé le 30 septembre dernier en Amérique du Nord (sites de Vineland-Philadelphie et de Boucherville-Montréal), qui permettra à Bridor de franchir le cap du milliard d’euros de chiffre d’affaires dans le monde à horizon 2021. En 2018, Bridor avait ouvert une usine de production spécialisée dans le pain à Düsseldorf en Allemagne.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois