CFIA 2020 : découvrez les lauréats des Trophées de l’innovation !

21 septembre 2020 - Pierre Christen

Reporté aux 29, 30 septembre et 1er octobre, le salon CFIA (Carrefour des fournisseurs de l’industrie alimentaire) à Rennes, est une occasion unique pour préparer ses futurs investissements tout en tenant compte des contraintes liées au Covid-19. Le point sur l'animation phare de l'événement : Les Trophées de l'Innovation.

« Nouveaux exposants, innovations, conférences… Tous les éléments seront réunis pour faire de cette 24ème édition du CFIA une réussite, riche en business et convivialité », affirme Sébastien Gillet directeur du salon, qui se tiendra – c’est confirmé – au Parc Expo Rennes Aéroport les 29, 30 septembre et 1er octobre prochains. Les protocoles sanitaires ont été validés, avec une version exposants (cliquez ici) et une version visiteurs (cliquez ici), dans le respect de la jauge de 5000 visiteurs par jour.

Les 1200 exposants vont proposer un large panel de solutions dans trois domaines clefs : Ingrédients & PAI, Emballages & conditionnements et équipements & procédés. Les lauréats des Trophées de l’Innovation du CFIA 2020, animation phare du salon, sont connus depuis la fin de l’été, une communication réalisée exceptionnellement en amont du salon, faute de soirée de remise des prix possible. Ce qui n’enlève rien à la qualité des innovations sélectionnées.

Dans la catégorie Ingrédients - PAI, le Cereclean de Limagrain Ingrédients remporte la mise. Dédiée aux produits de boulangerie-viennoiserie-pâtisserie, la solution Cereclean permet de se passer de conservateurs comme le propionate de calcium, le sorbate de potassium ou l’alcool tout en garantissant la durée de vie et une qualité identique. La clef : une combinaison entre les farines Farigel, fonctionnalisées par traitements hydrothermiques, et des farines de blé fermentées, dotées d’acides organiques uniques.

Le Cereclean (Limagrain Ingrédients) est un mélange de farines de blé fermentées et fonctionnalisées qui répond à l’attente clean label en remplaçant les conservateurs dans les produits de panification.

Le Cereclean (Limagrain Ingrédients) est un mélange de farines de blé fermentées et fonctionnalisées qui répond à l’attente clean label en remplaçant les conservateurs dans les produits de panification.

Dans la catégorie Équipements – Procédés, le matériel lauréat est la formeuse PremiumFormer de Marel. La PremiumFormer forme les quatre générations de steaks du marché : le standard sans orientation de fibre, le TenderFresh avec ses larges fibres verticales, le Homestyle avec des fibres verticales fines et le steak haché façon bouchère avec des fibres entrelacées. Développée et fabriquée en France, cette machine « universelle » dispose d’un module de finition en amont qui va pomper la viande et la former dans les moules par le dessous. Grâce à la conception de ses moules en métal micro-poreux, la viande ne colle pas et le moule ne s’encrasse pas. Sa cadence avoisine les 100 unités par minute.

La Premium Former de Marel est capable de former quatre typologies de steaks hachés.

La Premium Former de Marel est capable de former quatre typologies de steaks hachés.

Dans la catégorie Emballages – Conditionnements, le jury a distingué la poche conique Sempack, créée et brevetée par Semco et commercialisée par FPC. Cette poche en film flexible, qui tient debout ou tête en bas, offre une alternative mono-matériau en polypropylène ou en polyéthylène aux flacons rigides. Un de ses facteurs différenciants pourrait justement être sa capacité à intégrer la filière de recyclage des emballages rigides. Ce qui lui permettrait d’être considéré comme recyclable dès la fin 2020. L'autre nouveauté provient du lancement, cette année, de sa fabrication sur machine automatique.

La poche conique Sempack, créée par Semco et commercialisée par FPC, est conçue en matières recyclables (PE ou PP).

La poche conique Sempack, créée par Semco et commercialisée par FPC, est conçue en matières recyclables (PE ou PP).

Dans la catégorie QHSE, le Milkeur de Viskase a remporté les suffrages. Le milkage consiste à « traire » les derniers boyaux à la fin de chaque chapelet de saucisses afin d’en extraire la viande pour la recycler. Monique Ranou a identifié un risque de troubles musculo-squelettiques sur cette opération qui demande de pincer le boyau entre le pouce et l’index. En réponse, Viskase a développé un système mécanique, qui reproduit l’action de pincer. Monique Ranou espère diminuer les troubles musculo-squelettiques à moyen et long terme.

Le Milkjeur de Viskase. Ce dispositif mis en place chez Monique Ranou vise la réduction des risques de troubles musculo-squelettiques à l’étape de vidage des boyaux, le « milkage » réalisé à la fin de chaque chapelet de saucisses.

Le Milkjeur de Viskase. Ce dispositif mis en place chez Monique Ranou vise la réduction des risques de troubles musculo-squelettiques à l’étape de vidage des boyaux, le « milkage » réalisé à la fin de chaque chapelet de saucisses.

Un jury d'industriels et d'experts

Cette sélection est issue du jury qui s’est réuni le 10 février au Centre Culinaire Contemporain de Rennes. Industriels, experts et journalistes, dont Karine Ermenier et Pierre Christen pour Process Alimentaire, ont assisté aux présentations orales des douze finalistes. Chaque entreprise avait dix minutes pour mettre en avant l’originalité de son innovation, ses bénéfices industriels et son potentiel commercial. A l’issue des interventions, les questions étaient ouvertes. Quelle différence par rapport à telle solution concurrente ? Combien ça coûte ? Etc. Les innovations mises en avant par les candidats ont ainsi été passées au crible.


 

Ateliers de l'Emballage

LES ATELIERS DE L'EMBALLAGE

Une journée sur le thème :  la fin programmée des plastiques à usage unique - Enjeux, perspectives, solutions

2 modes de participation au choix : 

Journée en présentiel le 1er décembre à Rennes
Version distancielle : le replay vidéo de la journée + toutes les présentations au format PDF