Marché

Clonage. L’Europe demande l’interdiction de commercialisation des viandes clonées

26 septembre 2008 - Josselin Moreau

Les députés européens ont demandé début septembre l’interdiction totale des animaux clonés, des viandes et des produits laitiers issus de cette filière. Dans une résolution votée à une très large majorité, le parlement demande à la Commission Européenne de présenter des propositions interdisant les pratiques suivantes à des fins alimentaires : le clonage et l'élevage d'animaux clonés, la mise sur le marché de viande ou de produits laitiers issus d'animaux clonés, l'importation d'animaux clonés, de viande et de produits laitiers issus d'animaux clonés. Les eurodéputés souhaitent aussi la mise en place d'un embargo sur toutes les importations étant issues de cette filière. Suivant les recommandations du rapport publié en janvier 2008 du Groupe Européen d' Ethique des Sciences et des Nouvelles Technologies, les eurodéputés soulignent aussi que « le clonage aurait pour effet de réduire considérablement la diversité génétique au sein des élevages et donc d'augmenter le risque que des troupeaux entiers soient décimés par des maladies. »

Prudence en Europe

Fin juillet, l’AESA avait rendu un avis jugé « prudent » par certains experts sur ce thème. D’autres avaient plutôt vu l’ouverture d’une porte vers la commercialisation des produits issues du clonage dans l’espace européen. De l’aveu même du Professeur Vittorio Silano, président du comité scientifique de L’AESA : « L’AESA ne peut pas toujours rassurer ou fournir une réponse simple. » Seules les filières bovines et porcines avaient été évaluées dans le cadre de cette saisine. Le comité scientifique avait exprimé ses doutes quant aux « données scientifiques limitées » dont disposent les experts. Il avait conclu que la santé et le bien-être étaient sévèrement altérés dans de nombreux cas de clonage, « souvent avec des conséquences graves, voire fatales. » Et de souligner qu’« aucun élément ne démontre l’existence de différences – en terme de sécurité des aliments – entre la viande et le lait obtenus à partir d’animaux clonés ou de leur progéniture et ceux dérivés d’animaux conçus de manière traditionnelle. »

Autorisation aux USA

Aux Etats-Unis, la viande clonée est autorisée par la FDA depuis janvier 2008, exception faite des ovins pour lesquels l’Agence américaine de sécurité des aliments estime ne pas posséder assez d’informations. Pour elle, « la viande et le lait de clones de bovins, de porcs et de chèvres ainsi que ceux de la progéniture d’animaux clonés sont aussi sûrs que l’alimentation issue d’animaux conventionnels ». Cette décision avait été prise après une levée du moratoire mis en place depuis 2001.

La Commission Européenne devra donc se prononcer bientôt sur ce dossier. Une interdiction de production et d’importations des produits contenant des viandes issues d’animaux clonés pourrait avoir pour conséquence une nouvelle confrontation de l’Union Européenne face aux Etats-Unis dans le cadre des échanges réglementés par l’OMC, comme cela avait été le cas pour les OGM.

A lire :

L’avis de l’AESA (15/07/08)

Le rapport du Groupe Européen d' Ethique des Sciences et des Nouvelles Technologies

L’étude de la FDA (janvier 2008)

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois