Enquête

Comment la sécurité sanitaire est prise en charge dans les IAA

18 avril 2008 - Josselin Moreau

La sécurité sanitaire des aliments est une préoccupation quotidienne majeure dans les industries alimentaires. Dans les résultats de son enquête réalisée en mars 2008 auprès de 386 professionnels internationaux*, le salon IPA montre des disparités importantes dans la maîtrise et la prise en compte de la sécurité sanitaire des aliments dans les entreprises.

Contamination. La contamination d’origine microbiologique concerne la majorité des industriels interrogés, soit 85% des répondants. Avec 77% des résultats, la contamination physique occupe la deuxième position suivie de la contamination chimique dans 66% des réponses. Cette dernière comprend les risques liés aux résidus d’antibiotiques et de métaux lourds ou tout autre résidu accidentellement introduit dans la chaîne alimentaire. L’enquête pointe du doigt la grande diversité des sources de contamination. Trois facteurs principaux se détachent néanmoins dans les réponses :
- 85% des répondants jugent que les matières premières qui entrent dans la composition des produits peuvent comporter un risque de contamination très important ou important,
- le personnel, cité par 79% des répondants, est la deuxième voie de contamination la plus citée pour expliquer l’origine d’une contamination dans la chaîne de production,
- enfin, 73,5% citent les machines et les matériels comme troisième facteur de risque.

Moyens. L’hygiène reste le meilleur moyen pour assurer la sécurité des aliments : le nettoyage et la désinfection des machines, des matériels et d’une manière plus générale des ateliers de production sont cités dans 68% des réponses. La sensibilisation du personnel arrive en deuxième place dans 58,5% des réponses suivie du procédé de fabrication pour 46% des répondants.

Certification. Toujours selon cette enquête, moins d’un tiers des entreprises interrogées déclarent être certifiées pour leur démarche de maîtrise de la sécurité des aliments. Parmi elles, 31% le sont selon le référentiel IFS, 21% selon le BRC et seulement 18% selon la norme ISO 22 000. 29% des répondants ont choisi un autre référentiel. Par ailleurs, 47% des entreprises - soit près de la moitié - n’exigent aucun critère lié à la conception hygiénique dans le choix de leurs fournisseurs d’équipements.

*Profil des répondants :Principaux secteurs d’activité représentés : produits laitiers (18%), produits carnés/poissons (17%), fruits et légumes (13.5%)Taille des entreprises : 48% de 1 à 99 salariés, 32% de 100 à 500, 20% de plus de 500Fonction : pdg, dg, gérant (22%), chef de service (27,5%), ingénieur, cadre (38,5%),Provenance : 74% France, 14 % Europe, 12% reste du monde.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois