Le lundi 13 avril, le Président de la République a annoncé le prolongement du confinement jusqu'au 11 mai. Lors de son allocution, il a salué l'engagement de tous ceux qui nourrissent les Français et annoncé sa volonté de rebâtir une indépendance agricole, industrielle et technologique française.

Covid-19 : Agroalimentaire, que retenir de l’allocution présidentielle ?

14 avril 2020 - Pierre Christen

Le lundi 13 avril, le Président de la République a annoncé le prolongement du confinement jusqu'au 11 mai. Lors de cette allocution, Emmanuel Macron a salué l'engagement de tous ceux qui nourrissent les Français et annoncé sa volonté de rebâtir une indépendance agricole, industrielle et technologique française.

Lors de sa très attendue allocution présidentielle du lundi 13 avril, Emmanuel Macron a annoncé le prolongement du confinement généralisé jusqu’au lundi 11 mai, qui est "à ce stade, le seul moyen d'agir efficacement". Une date qui pourra être tenue à condition que la population française continue d’adopter des comportements « civiques et responsables », et si « la propagation de la maladie continue effectivement à ralentir », a-t-il précisé. Près d'un mois après sa prise du parole du lundi 16 mars, qui avait engagé le confinement généralisé pour le lendemain midi, le chef de l'Etat a donné un cadre, qui sera précisé dans les deux semaines qui viennent.

La réussite de tous ceux qui nous ont nourri

Dans un discours qui s’est voulu sincère et empathique, le Président de la République a reconnu que la crise avait « révélé des failles et des insuffisances », mais aussi de nombreuses « réussites ». Parmi ces points positifs, Emmanuel Macron a tenu à souligner « la réussite de tous ceux qui nous ont nourri durant ces semaines sans rupture et avec engagement ». Il a évoqué, ce qu’il appelle « la deuxième ligne », parmi lesquels les agriculteurs, chauffeurs routiers, manutentionnaires, caissiers, etc ;

Le Président a ensuite détaillé ce que sera l’après-11 mai. Outre une reprise progressive dans les crèches, écoles, collèges et lycées, l’activité économique reprendra sauf dans les lieux accueillant du public. Ainsi les cafés, hôtels et restaurants resteront fermés, sine die pour le moment, et les grands événements interdits jusqu’au 15 juillet. Ce qui, au passage, laisse tout de même augurer de possibles vacances d'été...

En revanche, les frontières avec les pays non européens resteront fermées.

Une utilisation la plus large possible des tests de détection de la maladie sera déployée d’abord pour les aînés, les soignants et les plus fragiles. A partir du 11 mai, toute personne présentant un symptôme du Covid-19 sera testée. Le port des masques sera systématisé dans les transports en commun.

Le président de la République n’a pas caché les incertitudes qui pèsent. D’autant que la population française est très loin d‘avoir atteint le niveau d’immunité face à la maladie. « Nous aurons plusieurs mois à vivre avec le virus », a-t-il déclaré, après avoir détaillé les efforts engagés dans le domaine des vaccins et des traitements.

Rebâtir une indépendance agricole et industrielle

Parmi les perspectives dressées par le chef de l’État, on retiendra sa volonté de « rebâtir une indépendance agricole, industrielle et technologique française » et d’avoir « plus d’autonomie stratégique pour l’Europe ».

ELO Emballage - 09 & 10 décembre 2020

ELO EMBALLAGE

Participez aux 1ères rencontres
connectées de l'emballage

09 & 10 décembre 2020

● 7 webconférences thématiques
● Un espace d’exposition

Accès visiteur gratuit sur simple inscription