A la veille du week-end Pasqual, Cémoi a fait don de 40 tonnes de chocolats. En photo, la réception d’une livraison à l’hôpital de Perpignan. Crédit photo : Cémoi.

Covid-19 : La solidarité de l'industrie alimentaire plus que jamais au rendez-vous

14 avril 2020 - Marjolaine Cérou

Distribution d’équipements de protection ou de produits alimentaires, en particulier de chocolats.... L’épidémie de Covid-19 continue de susciter un fort élan de solidarité qui s’est mis en place de façon spontanée. Illustrations.

C’est presque devenu un rendez-vous hebdomadaire. Chaque semaine, la rédaction de Process Alimentaire relaie les initiatives, dons et engagements mis en œuvre par les entreprises de l’agroalimentaire pour faire face à cette épidémie d’ampleur inédite. « C’est le moment de faire preuve de solidarité », souligne Charles Lebaudy, président de la Biscuiterie de l’Abbaye. Dès le début du confinement, l’entreprise normande n’a pas hésité à faire don de 19 palettes de ses biscuits au Secours Populaire. Cet élan se poursuit aujourd’hui avec un nouveau don de biscuits aux établissements de santé des alentours, dans le département de l’Orne et en Basse-Normandie. Une illustration d'un large mouvement engagé dans le tout le secteur alimentaire.
A la veille de Pâques, le chocolatier Cémoi a distribué plus de 40 tonnes de chocolats. Moulages, œufs de Pâques, oursons guimauves et tablettes de chocolat ont été livrés aux soignants et pompiers situés autour des neuf sites de production français dans les Pyrénées-Orientales, dans l’Orne, le Nord, la Gironde, la Loire, l’Aube, le Bas-Rhin et la Savoie. Des produits seront également offerts à des établissements et casernes de treize autres villes. Le spécialiste du foie gras Label Rouge Maison Lafitte, situé dans les Landes, s’est, quant à lui, allié au chef trois étoiles Michel Guérard pour offrir 600 repas de Pâques aux EHPAD de la Chalosse et du Tursan.

Michel & Augustin a aussi annoncé la livraison de 4500 colis de cookies au personnel soignant des hôpitaux parisiens.
Et Loc Maria a livré plus de 36 000 étuis de ses biscuits aux CHU de Cornouailles, de Rennes, de Dinan, Besançon, Bordeaux, St Malo et Necker. « Pour apporter à notre manière, du réconfort et de l’énergie au personnel soignant », indique Loc Maria.
Le groupe Aqualande indique avoir distribué plusieurs centaines de kilos de truite fumée aux personnel hospitaliers des Landes mais aussi plus de 5000 masques et blouses aux personnels de santé du département.

Des équipements de protection

Face à la pénurie de masques, de blouses et gels hydroalcooliques, l’industrie agroalimentaire est plus que jamais mobilisée. La solidarité s’exprime ainsi dans les territoires, sans tambours ni trompettes, dans une logique de proximité. Exemple le week-end dernier. Une infirmière libérale intervenant au Sud-Est de Rennes contacte la rédaction de Process Alimentaire, désemparée. Hormis les masques, son cabinet manque totalement d’équipements de protection (surblouses, charlottes, etc.). Rappelons que les infirmiers libéraux sont en contact quotidien avec un million de patients en France.
Les contacts fournis par la rédaction font immédiatement preuve de solidarité. « Dès le lundi matin, le directeur du site Traiteur de Paris à La Guerche m’a contactée pour nous donner des surblouses charlottes et surchaussures. De même, le responsable de Sojasun Châteaubourg m’a appelée directement et nous a donné du matériel. La directrice de l’ABEA a aussi été vraiment super et a vraiment cherché à nous aider, témoigne la soignante. On se sent vraiment entouré, ça fait chaud au cœur ».

De son côté, Synutra France indique avoir distribué le 30 mars des équipements de protection (blouses, charlottes, combinaisons) à la mairie de Carhaix qui s’est chargée de les distribuer ensuite aux établissements de santé de la région. LNUF Laval a donné des blouses et des gants jetables au Centre hospitalier de Laval. Depuis le début de l’épidémie, LNUF Laval, Lactalis et Lactel se mobilisent pour offrir des yaourts, des fromages et des boissons lactées pour le personnel soignant.
Des équipements de protection (masques, gants, blouses, charlotte, manchettes) ont également été offerts au personnel soignant des hôpitaux et des EHPAD du Morbihan par le groupe breton Les Goûters Magiques. Ce don s’est accompagné d’une distribution de plus de 600 000 crêpes et gâteaux. La société André Bazin a de son côté fait don de 1000 à 2000 blouses, 7000 masques et 12000 gants au personnel hospitalier.

En Normandie, les entreprises agroalimentaires se sont largement mobilisées, au travers de dons d’équipements de protection individuelle aux hôpitaux, EHPAD et sapeurs-pompiers comme Agrial, Cristal Union, Danone, Elle & Vire, France Kebab, Gel Manche, la coopérative Isigny-Ste-Mère, La Normandise, les Chevaliers d’Argouges, Lis France, Maison Saint-Lo, Mer et Terroirs, Mont Blanc, Pêcherie de Normandie et Socopa Viandes. Plusieurs entreprises ont aussi livré des produits alimentaires, à l’instar d’Agrial, de Ferrero France, les Sabots d’Eugénie, la coopérative Maîtres Laitiers du Cotentin. La Ferme des Cara-Meuh a mis en place des solutions de livraison à domicile. Le pet-food n’est pas en reste avec l’initiative de La Normandise  qui propose un drive pour les animaux de compagnie.

Le groupe Mars a également fait don en France de 250 tonnes de produits, 27 000 équipements de protection et un don de 150 000 euros à destination des personnels soignants, des malades et des personnes en situation de détresse sociale. A l'échelle mondiale, le groupe va donner 18,3 millions d'euros. PepsiCo et la fondation PepsiCo ont quant à eux promis de donner 42 millions d’euros pour que les personnels de santé bénéficient d’équipements de protection et pour soutenir les services de dépistage et de test. En France, le groupe s’engage à verser 930 000 euros pour soutenir la mobilisation des acteurs en première ligne. Une partie de cette somme sera reversée à La Croix Rouge française pour venir  directement en aide aux personnels de santé, au SAMU, aux hôpitaux, ainsi qu’à la prise en charge des personnes les plus vulnérables. PepsiCo prévoit également d’apporter un soutien financier aux banques alimentaires. « Nous souhaitons apporter notre soutien et notre reconnaissance aux femmes et aux hommes qui sont mobilisés en première ligne pour protéger la vie de tous. Dans cette situation inédite, je tiens également à saluer une nouvelle fois l’esprit d’équipe et la formidable solidarité qui animent l’ensemble des collaborateurs », déclare Olivier Péchereau, directeur général de PepsiCo France.

Du gel hydro-alcoolique

La mobilisation se poursuit également pour la production de gel hydroalcoolique. Le site de production des liqueurs Giffard, à Avrillé près d’Angers (49), a fabriqué 4 000 litres de solution hydroalcoolique. Le centre technique Adrianor annonce la production 100 litres de solution hydroalcoolique pour les soignants et transporteurs de l’Arrageois. « Immense merci à tous ceux qui se sont mobilisés en un temps record : le lycée Baudimont qui nous a permis d’acheter l’éthanol, les Sources ALMA (Cristaline, Saint-Amand, St Yorre) qui ont fourni des bouteilles pour le conditionnement, la Communauté Urbaine d'Arras qui gère la distribution, les pouvoirs publics pour leur efficacité », déclare le centre technique.
De son côté, Sidel a reconverti son centre international de développement d’emballages PET et de solutions de soufflage pour assurer la production de flacons de gel hydroalcoolique. Un premier lot de 5 000 flacons de 500 ml en plastique PET a déjà été fourni au centre hospitalier universitaire de Dijon, tandis qu’un autre lot de flacons de 200 ml a été distribué aux pharmacies et aux hôpitaux de la ville du Havre en Normandie. « Grâce à leur esprit collaboratif, à leur flexibilité et à leur créativité, nos employés investis ont su transformer notre centre d’excellence en un site de production à petite échelle en deux jours seulement. En travaillant de cette façon, nous pouvons atteindre une capacité de production hebdomadaire de 20 000 flacons et traiter davantage de demandes de ce type », souligne Vincent Le Guen, vice-président packaging.

Le fabricant de produits détergents et désinfectants Quaron remercie ses équipes d’avoir activement contribué à la fabrication de 90 000 l de gel et de solution hydroalcoolique depuis deux semaines. De son côté, Roquette a effectué ses premières livraisons de solution hydroalcoolique : 4000 litres sont désormais envoyés gratuitement chaque semaine au CHU de Lille sous la forme de cubitainers d’1m3. Roquette fournit également l’Établissement Français du Sang à hauteur de 40 litres par semaine, et la Communauté de communes de Flandres Lys, à hauteur de 60 litres par semaine. « Cet engagement sera maintenu aussi longtemps que nécessaire, en alignement avec les instructions des autorités de santé », indique le fabricant. En parallèle, 500 litres de la solution sous forme de jerricans de 10 litres reconditionnés en petits flacons seront également utilisés chaque semaine chez Roquette sur ses sites, renforçant les mesures déjà en place, dans le but de continuer à protéger les employés. « Tous les collaborateurs sont mobilisés, et, grâce à leur effort, nous avons pu lancer avec succès cette initiative, et réfléchissons déjà à la possibilité d’augmenter notre capacité de production », ajoute Jean-Marc Corpart, directeur de projet au sein de l’équipe R&D de Roquette.

L'initiative solidaire de C’est qui le patron ?!

Initiative inédite, la marque du consommateur C’est qui le patron ?! a annoncé en début de semaine dernière la création d’un fonds de soutien où seront reversés tous les gains additionnels, liés à la forte progression de ses ventes (Lire ici). « Difficile d’accepter en effet que cette crise partagée par tous enrichisse certains alors que dans le même temps elle en condamne d’autres. Si d’autres entreprises veulent rejoindre cet effort solidaire elles sont les bienvenues et nous lançons un appel aujourd’hui en ce sens », indique Nicolas Chabanne.

ELO Emballage - 09 & 10 décembre 2020

ELO EMBALLAGE

Participez aux 1ères rencontres
connectées de l'emballage

09 & 10 décembre 2020

● 7 webconférences thématiques
● Un espace d’exposition

Accès visiteur gratuit sur simple inscription