La semaine pré-confinement (du 9 au 15 mars 2020) a vu une hausse inédite des ventes en grande distribution.

Covid-19 : Les ventes records enregistrées en grande distribution du 9 au 15 mars

24 mars 2020 - Pierre Christen

Selon les données communiquées par Nielsen, la hausse des ventes lors de la semaine pré-confinement est du jamais vu dans l’histoire de la grande distribution.

« Nous sommes entrés en guerre sanitaire ». L’allocution présidentielle du jeudi 12 mars a fait basculer la France dans la prise de conscience de la gravité de l’épidémie de Covid-19. Les déclarations successives jusqu’à la mise en place du confinement généralisé le mardi 17 mars à midi ont déclenché une frénésie d’achats dans les magasins.

Selon les données communiquées par Nielsen, la semaine pré-confinement (du 9 au 15 mars 2020) a vu une hausse inédite des ventes en grande distribution, à hauteur de 38 %. Le vendredi post-allocution a vu les achats s’envoler de 84 % en valeur. Le week-end a lui aussi été pris de folie, avec des hausses de 31 % le samedi et même de 108 % le dimanche. « Lors de cette semaine atypique, le chiffre d’affaires a dépassé 2,7 milliards d’euros alors qu’en moyenne le chiffre d’affaires hebdomadaire est de l’ordre de 2 milliards d’euros, indique le panéliste. C’est avec le passage au stade 2 de la pandémie (le 28 février) que les ventes en magasin ont connu des hausses atypiques de façon récurrente », en prévision du confinement.

Achats de précaution voire achats panique, les Français se sont rués lors de cette semaine pré-confinement sur les produits alimentaires de première nécessité, avec des augmentations des ventes vertigineuses pour certains produits comme la farine (+206 %) et les pâtes et le riz (+196 % pour chacune de ces catégories).

Quels comportements pendant le confinement ?

Comment vont évoluer les achats pendant le confinement ? Nielsen s’appuie sur ses observations partout dans le monde pour livrer quelques caractéristiques clefs, en particulier une réduction drastique de la fréquence d'achat. Selon le panéliste, « les foyers ont déjà bien stockés ces dernières semaines, mais la substitution des déjeuners habituellement pris à l’extérieur va nourrir la croissance des semaines à venir. Et comme observé en Italie, les hypermarchés devraient souffrir de cette période de confinement, les Français étaient incités à privilégier les courts déplacements autour de leur domicile ».

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois