Covid-19 : Panzani partage ses gains additionnels, dans les pas de la marque C’est Qui Le Patron ?!

10 avril 2020 - Karine Ermenier

La marque collective C’est qui le Patron ?! s’est engagée le 5 avril dernier à reverser les gains additionnels liés à l’augmentation de ses ventes pendant le Covid-19 à un fonds de soutien destiné à ceux qui souffrent. Nicolas Chabanne, son co-créateur, a interpellé de grands marques alimentaires pour qu’elles fassent de même. Panzani et LSDH sont les premières entreprises à répondre présentes !

L’appel a été lancé par Nicolas Chabanne sur la radio RTL il y a quelques jours. Alors interrogé sur la dernière démarche solidaire initiée par la marque C’est qui le patron ?!, dont il est co-fondateur, celui-ci a invité toutes les grandes marques alimentaires telles que Panzani et Barilla à s’inscrire dans le mouvement. Le groupe Panzani a déjà répondu présent !

De quoi s’agit-il ? Et bien de reverser tout ou partie des gains additionnels réalisés sur les dernières semaines à un fonds de soutien créé par la marque collective. Car, depuis le confinement, certains produits ont enregistré des ventes exceptionnelles. «Il n’est pas possible que la crise enrichisse certains et qu’elle en condamne d’autres », réagit Nicolas Chabanne. Alors que la marque a bénéficié, du 23 février au 21 mars, d’une envolée de ses ventes de + 387 % sur les pâtes, + 142 % sur la farine, + 70 % sur les oeufs, etc., elle a soumis à ses 10 000 sociétaires de redistribuer le montant des surventes liées à la crise du Covid-19.

Plus de 350 000 € engagés

Cette initiative a été votée à 97,8 % et a entériné la création du Fonds de soutien des consommateurs et des citoyens . La coopérative s’est d’ores et déjà engagée à verser 100 000 € et pense atteindre 200 000 € en un mois et demi. Quoi qu’il arrive, CQLP a aussi pris la décision d’abonder ce fonds de façon pérenne en reversant chaque année 1 % de son chiffre d’affaires. "L’heure est venue de partager. Il faut à la fois soutenir ceux qui sont en difficulté et aider ceux qui travaillent chaque jour pour permettre à notre pays de tenir debout (soignants, éboueurs, salariés, routiers, producteurs etc.)", ajoute-t-il.

Panzani, qui a doublé ses ventes sur les premières semaines du confinement, n’a pas tardé à répondre à l’appel de Nicolas Chabanne. L’entreprise française annonce verser immédiatement une première tranche de 150 000 € au fonds de la marque du consommateur. Ces sommes seront directement versées aux personnes, commerces, petites entreprises qui en ont besoin. « Chaque sociétaire de C’est qui le patron ?! pourra identifier une personne qui a un besoin matériel ou financier et faire remonter sa situation. Nous l'étudierons  », explique Nicolas Chabanne. « On envisage aussi un partenariat avec l'association des maires ruraux de France et son opération "Bouge ton coq"», a-t-il indiqué au quotidien La Provence.  "Comme nous le faisons pour les produits, nous allons fonctionner avec des règles du jeu co-construites. Nous irons vérifier, avec beaucoup de bienveillance, si l'argent est bien arrivé à destination et si l'aide a eu une véritable incidence positive", précise Nicolas Chabanne. Qui salue également le geste de la laiterie Saint-Denis de l'Hôtel (LSDH) qui apporte 50 000 € au fonds de soutien . L'entreprise est à l'origine d'un grand nombre de laits équitables mis sur le marché.

Les éleveurs ont fait germer l'idée ...

Les producteurs de lait de la coopérative C'est Qui le Patron ?! vont également apporter 50 000 € au fonds. Ils ont d'ailleurs inspiré cette initiative solidaire de par leur réaction face à la difficulté d'approvisionnement en bouchons relatée la semaine dernière par Process Alimentaire (Pourquoi C'est qui le Patron?! enlève le bouchon ?). L’économie faite sur le bouchon par la marque CQLP permettait, en effet, aux éleveurs de disposer d’un peu plus d'un centime supplémentaire par litre. C'est cette somme qu'ils ont préféré reverser, en guise de soutien, à ceux qui en ont besoin, comme les aides-soignants. Et notamment à d'autres producteurs en souffrance. Une façon de renvoyer l’ascenseur à ceux qui leur ont permis – en achetant du lait C’est qui le Patron ?!-, de sortir du marasme dans lequel ils se trouvaient il y a quelques années. Un geste fort et inspirant pour Nicolas Chabanne et toute sa communauté de consommac'teurs : "Si eux le font, alors qu'ils ne roulent pas sur l'or, alors tout le monde peut le faire ! Et nous, citoyens, nous avons dans la poche une carte bleue qui nous donne ce pouvoir immédiat d'acheter un produit plutôt qu'un autre. Le monde de demain va se faire différemment. Il faut qu'on s'entraide, il faut qu'on partage ! Merci à tous ceux qui participent à cette initiative."

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois