Les équipes de Nutrition&Santé ont réalisé des dons au personnel de santé ainsi qu'aux services de préfecture, police et gendarmerie d'Occidanie. Crédit : Nutrition&Santé.

Covid-19 : Solidarité, le secteur agroalimentaire toujours très investi

4 mai 2020 - Marjolaine Cérou

Les actions de solidarité envers le personnel soignant, les EHPAD et les plus démunis continuent de se déployer. Les entreprises agroalimentaires s’entraident également pour faire face aux aléas de la crise.

La solidarité est l’une des valeurs fortes du secteur agroalimentaire qu'aura contribué à révéler l'épidémie de Covid-19. Depuis plusieurs semaines maintenant, les entreprises alimentaires, bien qu'elles mêmes éprouvées par les adaptations qu'ont impliqué cette période de confinement, poursuivent les dons d’aliments et d’équipements de protection individuelle. En voici quelques illustrations.

En complément des dons de produits aux hôpitaux de la région, Nutrition&Santé indique avoir transmis 665 cartons de produits gourmands de ses marques Gerblé, Céréal bio, Gerlinéa et Isostar aux services de préfecture, police, gendarmerie d’Occitanie.

L’Alliance 7 indique que les entreprises du syndicat des apéritifs à croquer ont livré 4 725 650 sachets de bretzels, tuiles et soufflés aux hôpitaux, EHPAD, maisons de santé, casernes et commissariats de six régions.

Du côté des Fabricants de Biscuits & Gâteaux de France, ce sont 66 680 paquets de biscuits et 145 115 gâteaux individuels qui ont été distribués.
Via l’opération « Un Bon Repas pour Bien Soigner », Fleury Michon a contribué à la distribution de 6000 repas à destination du personnel soignant.

Des paniers bio et frais pour Delicorner

Spécialisée dans la livraison de produits bio, la start-up Delicorner s’est de son côté associée à l’association « Protège ton soignant ». Elle propose ainsi à ses clients et aux autres entreprises de financer des paniers de produits frais qui sont ensuite offerts aux personnels médicaux. « En moins de 15 jours, plus de 30 tonnes de fruits bio et 20 000 "snacks healthy" ont déjà été récoltés », indique la start-up. Delicorner poursuit cette opération jusqu’à fin juin et lance un appel aux entreprises pour continuer à donner des cagettes de fruits frais bio et fruits secs aux hôpitaux. A date, 61 hôpitaux, majoritairement en région parisienne, ont déjà profité de cette offre et sont livrés trois fois par semaine.

Également très mobilisée, la marque de snacks et fruits sains, Dole Packaged Food, va distribuer d’ici fin juillet plus de 80 000 coupelles de fruits au personnel soignant dans plusieurs régions de France (Île-de-France, Hauts-de-France, Grand-Est et Centre-Val-de-Loire), aux personnes âgées, aux sans-abris et aux enfants issus de milieux défavorisés. Grâce à son investissement auprès des banques alimentaires et des associations (Conférences Saint Vincent de Paul et Les Petits Frères des Pauvres), Dole a livré 40 000 coupelles de fruits la semaine du 20 avril , qui seront distribuées aux personnes âgées isolées. La société a également livré le 24 avril, 3 774 coupelles de fruits à la protection civile de Paris, en charge de la distribution aux sans-abris. Tandis que 8 736 coupelles de fruits ont été transmises à six hôpitaux de l’AP-HP.

Le groupe Le Duff est également engagé. Plusieurs franchisés de l'enseigne Del Arte ont ainsi livré des pizzas au personnel soignant. « Nos collaborateurs, nos franchisés, nos cuisiniers, nos boulangers, donnent ce qu'ils ont de mieux : leur énergie, leurs expertises, leur générosité avec des gestes de solidarité au quotidien. Nous continuerons sur cette voie », déclare Louis Le Duff, son président.

Les dons d'EPI

Les dons d’équipement de protection individuelle se poursuivent également. Le pôle de compétitivité Vitagora annonce avoir coordonné une commande de plus de 400 000 masques chirurgicaux destinés à 64 entreprises, TPE et PME de la filière agroalimentaire de Bourgogne-Franche-Comté. Cette opération a été réalisée avec le soutien financier du groupe AG2R La Mondiale, et le soutien opérationnel des entreprises Euroser et Suprex-L'Héritier Guyot.

Le spécialiste des pâtes bio Biovence a de son côté envoyé 25 000 charlottes, 16 000 gants, 400 blouses et 500 sur-chaussures aux établissements de santé par l’intermédiaire de la Préfecture et l’Agence régionale de santé - Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

La start-up rennaise Nahibu, spécialiste de l’analyse du microbiote intestinal, a fait don de 1000 masques à l'association Saint Benoît Labre qui aide les sans-abris à Rennes.

Quand Carte Noire dépanne Il était un fruit

Les actions de solidarité se concrétisent aussi par de l’entraide entre entreprises du même secteur. A l’image de la société montpelliéraine Il était un fruit dont le moteur d’un tapis de convoyage a rendu l’âme en début de semaine dernière, avec un impact direct sur la productivité. Après avoir fait appel à l’AREA Occitanie, l’entreprise a pu être dépannée par le site héraultais de Carte Noire à Lavérune. Après plusieurs échanges entre les services de maintenance, Carte Noire a fabriqué un moteur de remplacement. « Ensemble on va plus loin », s'est réjouie Laure Vidal, fondatrice d’Il était un fruit.

 

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois