En hommage au personnel soignant et au personnel mobilisé pour endiguer l’épidémie, le chocolatier Bonnat a de son côté lancé la « Tablette des héros ».

Covid-19 : Solidarité, pas de relâchement pour l’industrie alimentaire

27 avril 2020 - Marjolaine Cérou

Alors que nous démarrons la septième semaine de confinement, les dons de denrées alimentaires et d’équipements de protection ne faiblissent pas et les entreprises restent mobilisées.

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, nous assistons à un élan de solidarité sans faille dans le secteur agroalimentaire. Depuis maintenant plus d’un mois, les entreprises sont mobilisées. Une entraide inédite qui se manifeste aussi bien par des dons d’équipements de protection individuelle (blouses, masques, etc.) que par des dons alimentaires. Et les entreprises ne comptent pas s’arrêter là !

Illustration avec Kellogg’s France, qui, en plus d’un don de 1,5 million d’euros réalisé à l’échelle européenne, a fourni en France plus de 138 tonnes de produits, ce qui représente 4,6 millions de portions. Ainsi, 16 tonnes ont été destinées aux Banques Alimentaires et 122 tonnes livrées au personnel hospitalier et aux soignants de l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, soit 33 palettes de barres de céréales Kellogg’s emballées individuellement et 10 000 boîtes de Pringles. En parallèle, la somme de 50 000 euros a été remise au réseau d’épiceries solidaires Andes. « En tant qu’entreprise responsable, et pour contribuer à l’effort collectif, en ces temps troublés, nous avons choisi de participer en fournissant des denrées et des moyens financiers aux banques alimentaires de toute l'Europe pour soutenir le travail vital qu'elles accomplissent. Notre objectif est de faire parvenir autant de produits que possible aux personnes qui en ont le plus besoin et en France, plus particulièrement à celles exposées chaque jour dans le cadre hospitalier », déclare Éric Le Cerf, chef de marché Kellogg France.

Une « Tablette des Héros » chez Bonnat

En hommage au personnel soignant et au personnel mobilisé pour endiguer l’épidémie, le chocolatier Bonnat a de son côté lancé la « Tablette des héros ». « En achetant une tablette de chocolat, vous en offrez une autre à l'un de ces héros du quotidien afin d'apporter un petit moment de douceur et de réconfort », indique le fabricant.

Via l’application Shopmium, Michel et Augustin offre une « vache à boire » au personnel soignant pour une boisson achetée.
Le spécialiste du pet -ood Royal Canin déclare avoir également fait don de 10 000 équipements de protection individuelle (blouses, masques, charlottes et autres sur-chaussures) à l’ARS Occitanie. Des équipements ont également été livrés dans les hôpitaux à proximité des sites de production, à l’instar de Cambrai. Le groupe a également fait des dons d’aliments à des refuges pour animaux.

Les collaborateurs de Danone engagés

Danone annonce également avoir donné plus de 4 millions de produits : aussi bien des bouteilles d’eaux minérales naturelles (Evian et Volvic), que des produits laitiers et d’origine végétale (Danone, Les 2 Vaches, Alpro), ou encore des produits d’alimentation infantile comme Blédina. Des produits de nutrition médicale ont également été distribués à des hôpitaux, des EHPAD ou encore à des associations pour les plus démunis. Plus de 375 000 masques FFP2, blouses ou encore des gants ont aussi été distribués. Enfin, en réorganisant ses lignes d’embouteillage, Danone a produit près de 200 000 flacons de gel hydroalcoolique afin de pallier la pénurie. Le groupe s’est également allié au mouvement « Tous confinés, Tous engagés ». « Depuis le 14 avril, chacun de nos collaborateurs qui le souhaite et dont l’activité est partiellement réduite pourra, depuis chez lui, s’engager pour l’intérêt général à travers un programme de mécénat de compétences et ainsi apporter une solution concrète et collective à la crise », indique Danone.

Dans les autres entreprises, la mobilisation se poursuit. A l’image de Sodebo, qui continue de donner régulièrement au personnel soignant des équipements de protection individuelle et du gel hydroalcoolique avec 145 litres de la solution désinfectante distribués à ce jour.

Enfin, les fournisseurs d’équipements de protection individuelle qui, jusque-là se spécialisaient dans le secteur agroalimentaire, mettent également la main à la pâte et réorientent leur production pour pallier les pénuries d’équipements dans le secteur de la santé. C’est l’exemple de Manulatex (groupe Bobet) qui, indique avoir envoyé ses tabliers de protection S-ProtecPlus à plusieurs hôpitaux de Paris. Le tablier monobloc a quant à lui été validé par le CHU d’Angers.

Autre initiative, à destination des plus jeunes cette fois-ci, le fabricant d’emballages DS Smith a offert aux enfants des maquettes d’avions et d’hélicoptères dans les hypermarchés Carrefour des maquettes d’avions et d’hélicoptères. De quoi se creuser les méninges pour les week-ends prolongés en confinement !

 

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois