Face à la pénurie de gel hydroalcoolique, la Maison Cointreau à Angers (49) maintient son activité pour produire des solutions désinfectantes. Crédit : Maison Cointreau.

Covid-19 : Solidarité, toujours plus d’entreprises alimentaires engagées

20 avril 2020 - Marjolaine Cérou

Soutien aux personnels soignants et aux professions en première ligne, dons aux associations caritatives, les initiatives solidaires des entreprises agroalimentaires se multiplient.

L’élan massif de solidarité observé dans le secteur alimentaire n’est pas prêt de se tarir. Quel que soit le secteur, les entreprises sont mobilisées pour aider le personnel soignant en première ligne, sans oublier les populations les plus démunies.
Dans une optique de solidarité et de lutte contre le gaspillage alimentaire, Daunat indique avoir distribué 378 540 sandwichs, salades et burgers depuis le début du confinement. Ce qui a mobilisé les équipes des quatre sites de production de la marque (Guingamp, Arras, Laon et Sevrey), offrant ainsi une portée nationale à leur action. Outre les produits alimentaires, des équipements de protection ont également été mis à disposition du corps médical, aux associations caritatives ainsi qu’aux professions exposées telles que les transporteurs et les fournisseurs, soit 28 600 gants, 19 200 masques, 12 000 lingettes, 10 675 blouses, 4 900 charlottes et 1 400 sur-chaussures, ainsi que 21 000.

Bel dédie une journée de production

Le groupe Bel a quant à lui dédié la journée du 16 avril à la production de 20 millions de portions de Vache qui Rit en vue de dons au personnel soignant et aux plus démunis. Douze sites de production situés dans 20 pays ont été concernés. En France, les collaborateurs des usines de Lons-le-Saunier et Dole dans le Jura ont été mobilisés. « Je salue le courage et l’engagement de nos équipes de production qui se mobilisent sans relâche et sont aujourd’hui des relais de solidarité. Notre marque porte les valeurs de générosité et d’esprit positif qu’il est fondamental de continuer à partager avec ceux qui en ont le plus besoin dans ces temps si difficiles », déclare Antoine Fievet, le p-dg.

Du côté de Laïta, plus de 25 000 crêpes au chocolat de la marque Paysan Breton ont été envoyées cette semaine aux personnels soignants d'hôpitaux et d'Ehpad. Pour témoigner de sa reconnaissance envers le personnel soignant, La Fermière a procédé à une distribution de blouses, masques, gants ainsi que de desserts. Tandis que Yoplait (General Mills) a fait don de masques, gants, lunettes de protection aux hôpitaux à proximité de ses cinq sites de production. Des crèmes glacées Häagen Dazs et des yaourts à boire P’tit Yop ont également été fournis.

A l’occasion du week-end de Pâques, Ferrero a de son côté distribué des œufs Maxi Kinder Suprise au personnel soignant. Le groupe indique que, depuis le début du confinement, une vingtaine d’établissements de santé (Hôpitaux, EHPAD, Croix-Rouge…) ont reçu plus de 1100 colis composés de produits Kinder, Nutella et Ferrero Rocher. De son côté, Fleury Michon a livré des plats cuisinés au CHR d’Orléans. Les équipes de Nestlé Céréales et Nestlé France ont quant à elles mis à disposition près de 140 000 barres de céréales ainsi que des céréales.

La production de solutions hydroalcooliques

Après les régions Bretagne et Normandie, l’AREA Centre-Val de Loire met en avant les actions solidaires mises en œuvre par les entreprises agroalimentaires de la région. Ce qui se traduit par des dons d’équipements de protection, à l’instar des Pâtissiers de Touraine qui ont livré au total 1500 masques aux établissements de santé, mais aussi de Carambar&Co (Chocolat Poulain), Comptoir Meunier ou encore Axereal. Des dons de produits alimentaires ont aussi été effectués, à l’image de la  Fromagerie Maurice et de ses 6000 yaourts et spécialités livrés aux hôpitaux et ESAT locaux, ou encore des chips Belsia et de leurs 900 paquets à destination de l’hôpital  de  Chartres.

L’industrie est également toujours mobilisée dans la production de solutions hydroalcooliques. 28 000 litres par semaine, c’est l’objectif que s’est fixé la Maison Cointreau à Angers. Sa production de spiritueux à l’arrêt depuis le 17 mars dernier, l’entreprise angevine a pris la décision de maintenir en activité une équipe réduite pour y parvenir. Dès le début du confinement, elle a fait don de 2700 litres d’alcool et de 23 000 litres de solution hydroalcoolique en production au CHU d’Angers, qui est ensuite en charge de la répartition dans les pharmacies et autres établissements de la région dans le besoin.

Après Pepsico, le groupe Mars et Barilla, le spécialiste du vin en ligne Le Petit Ballon se félicite d’avoir fait un premier don de 10 000 euros à l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris. Depuis le 27 mars et jusqu’à la fin du confinement, l’entreprise reverse 2€ pour chaque commande passée sur le site lepetitballon.com. Le distributeur Lidl s’engage pour soutenir la recherche contre le Covid-19. Ainsi, pour chaque filet de 10 kg de pommes de terre non lavées vendu dans les supermarchés
Lidl, 60 cts € seront reversés à la Fondation pour la Recherche Médicale. « Cette initiative vise à soutenir la recherche mais également la filière Pommes de terre française, durement affectée par la fermeture des établissements de restauration collective. La mécanique solidaire vise une collecte d’au moins 200 000 € au profit de la recherche à la fin de l’opération », soutient l’enseigne de distribution.

Des dons aux associations caritatives

Des dons sont également réalisés pour les associations caritatives. C’est le cas de Findus France qui a offert aux Restos du Cœur 300 000 repas surgelés à base de poisson (dos de Cabillaud et dos de colin d’Alaska, gratins de poisson, grillades de poisson...), de légumes (purée de carotte et pommes de terre, brocolis au fromage frais, choux fleurs béchamel... ), de pommes de terre (Pommes Rissolées et Pommes Noisette, Pommes de terre festives) et des plats préparés (poêlées, plats cuisinés à base viande Charolaise et VBF). En donnant des produits à ceux qui en ont le plus besoin, Findus contribue à sa manière à l’effort collectif pour faire face le mieux possible à cette crise. Cet engagement solidaire est la raison d’être de Findus à savoir de donner à tous un accès à une alimentation équilibrée et diversifiée », déclare Vincent Jacquot, son directeur général.

Et la solidarité se manifeste également entre entreprises alimentaires. Illustration avec Michel & Augustin, qui, pour soutenir les équipes de la Trinitaine a offert à chacun des salariés des packs de yaourts et de cookies pour les remercier de leur investissement.

 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois