Covid-19 : un vendredi 13 de tous les records dans les magasins

18 mars 2020 - Karine Ermenier

Au lendemain de la première allocution du président de la République, vendredi 13 mars dernier, les ventes de produits alimentaires et de première nécessité ont enregistré des records en grande distribution selon Nielsen. Aucun problème de disponibilité n'est pour l'instant à déplorer.

Des ventes de pâtes multipliées par cinq, celles de sucre par trois. Au lendemain de la première allocution du président Macron jeudi soir dernier, les Français, plus encore que les jours passés (car les ventes avaient déjà progressé de 30 % le jeudi), se sont rués dans les points de vente pour faire le plein de produits alimentaires et d’articles de première nécessité. Les ventes de papier toilette ont ainsi plus que triplé selon Nielsen.

Un chiffre d'affaires qui a doublé sur la journée

Sur cette journée, le chiffre d’affaires global des magasins a, lui, doublé comparativement à la moyenne des vendredis précédents, sans pour autant déplorer de problèmes de disponibilité des produits en rayons. « Les ventes ont bondi dès l'ouverture des magasins, avec parfois 6 ou 7 fois plus de produits vendus en plus sur ces tranches horaires, par rapport à un vendredi habituel, analyse Nielsen. Au final, les ventes des produits de grande consommation ont doublé sur l’ensemble de la journée et les clients ont pu repartir avec la quasi-intégralité des produits qu’ils sont venus chercher. » En moyenne, neuf produits sur dix étaient disponibles en rayons.

Un lundi aux performances de jours de Noël ...

​“Il faut saluer le travail des distributeurs qui ont mobilisé toutes leurs équipes, tant au siège qu’en magasin, pour atteindre ce taux disponibilité - avec une telle affluence, c’est un véritable tour de force !”​, commente Daniel Ducrocq, directeur du service Distribution de Nielsen. Le travail des équipes en points de vente s’est même poursuivi les jours suivants, dimanche inclus, pour préparer une hausse inhabituelle des ventes liée aux nouvelles mesures de confinement. Surtout, la fermeture des restaurants, qui s’ajoute à celle des cantines, oblige les ménages à se stocker encore davantage pour faire face à un nombre de repas et de bouches à nourrir plus conséquent. « Les premiers chiffres du lundi 16 mars s’annoncent déjà historiques », avance le cabinet d’études. « Nous avons réalisé à 17h lundi le chiffre d’affaires d’une journée de Noël », a d’ores et déjà confirmé Thierry Cotillard, président d’Intermarché, au micro de RTL hier.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois