Découvrez les stars de l'agroalimentaire normand

30 octobre 2017 - Pierre Christen

  • Les Trophées de l'Agroalimentaire en Normandie

    • Lancés sur le Sial 2016, ces petits biscuits se croquent comme des bonbons. La gamme sous licence Smiley Minis, imaginée par la Biscuiterie de l'Abbaye, mise sur des couleurs (jaune, rouge, vert et bleu) rappelant l'univers de la confiserie. Un défi relevé malgré le brunissement lié à la cuisson (Lire "La spiruline s'invite dans les biscuits", n° de novembre 2016). Ils sont également légèrement acidulés aux goûts citron, framboise, pomme et cola. Des biscuits-bonbons naturels (pur beurre, arômes et couleurs d'origine naturelle) conditionnés par 56 dans des sachets de 75 g.

    • Spécialiste des huiles de colza issues d'une première pression à froid et d'un approvisionnement local en agriculture raisonnée, Norhuil a créé une huile de colza à l'arôme naturel de beurre. Elle est plus riche en vitamine E et en oméga 3 (de 40 %) que les huiles de colza classiques. Elle convient à un usage en assaisonnement comme en cuisson. Son point de fumée est de 200°C. Elle offre une alternative au beurre pour substitution partielle dans les viennoiseries et les brioches.

    • L'unité centrale de production du CHU de Rouen a une nouvelle fois démontré sa capacité d'innovation au service des personnes âgées et des patients en situation de dénutrition. Ces pâtes de fruits sont enrichies en protéines (1g par pâte). Elles conservent de bonnes qualités gustatives. Elles trouvent également des applications pour la cible des sportifs. Le CHU de Rouen recherche pour ses innovations des partenaires industriels.

    • Mon Traiteur Sans Gluten, à Dieppe (76), a développé une gamme de 16 recettes de plats cuisinés salés sans gluten et conditionnés en bocaux en verre. La texture se veut fondante pour les personnes souffrant de difficultés de déglutition. L'effort R&D s'est porté sur le choix des épices, des aromates et des barèmes de stérilisation pour préserver les saveurs et les qualités nutritionnelles.

    • Algae West Store a su allier les bienfaits nutritionnels de la spiruline et des super-fruits (vitamines E et B12, fibres, fer et magnésium) aux qualités gourmandes des cookies. Une innovation originale dans le monde des snacks sains, sous la marque Super Green Me, qui est commercialisée par la Biscuiterie de l'Abbaye. C'est le fruit d'un projet de recherche, labellisé par le pôle Valorial, qui a validé le potentiel d'incorporation de la spiruline dans cette matrice, tout en préservant les qualités intrinsèques de la micro-algue.

    • Mamie Normandie produit la brioche La Fallue, inspirée d'une recette normande remise au goût du jour début 2016. Dans une logique régionale, elle contient du beurre et de la crème de Normandie. Le laboratoire basé à Bayeux (14) emploie exclusivement des boulangers. Elle bénéficie d'un savoir-faire de boulanger, et revendique le fait de ne pas être un produit standardisé. La brioche est obtenue par une cuisson lente, elle est levée deux fois dans une chambre de pousse. En toute cohérence, elle est sans conservateur, sans arôme et sans colorant.

    • Leader européen des plats cuisinés frais à base de pâtes, Stefano Toselli embrasse la vague du végétal, avec des lasagnes aux légumes, protéines de soja et olives. Une nouveauté convenant aux régimes végétarien/flexitarien, en deux formats de barquettes micro-ondables : 350 g et 1 kg.

    • Comment redynamiser la consommation de viande de lapin ? Clos Saint-Philippe a son idée. Cet élevage propose des viandes élaborées à partir de lapins produits sur site (dans le Calvados). L'innovation : une farce de lapin conditionnée dans une poche à douille. Un manière pratique de garnir des préparations culinaires.

Portés par la Chambre régionale d’agriculture et l’Irqua Normandie, les Trophées de l’agroalimentaire en Normandie mettent chaque année l’innovation régionale à l'honneur. Pour évaluer les nouveaux produits d’intérêt, l’événement s’appuie sur un jury d'experts et un panel de 60 consommateurs.

Huit produits alimentaires ont été distingués par des prix Art culinaire, Praticité, Santé-Nutrition et Intelligence économique.

Découvrez-les en cliquant ici.

Les 4 lauréats du Prix Digital

Cette édition 2017 s'est enrichie d'une catégorie « Prix Digital » visant à récompenser une innovation numérique porteuse de valeur ajoutée pour les entreprises du secteur. Quatre solutions digitales ont ainsi été honorées :

- Datadial : ce module de commande en ligne est destiné aux distributeurs Pizzadoor. La société Adial, basée à Lisieux (14), conçoit et fabrique ces distributeurs automatiques de pizzas fraîches, qui les stockent à 3°C et finalisent la cuisson à la commande du consommateur. 400 distributeurs sont installés chez des artisans, des restaurants universitaires ou en grande distribution. Avec la plate-forme Datadial, l'exploitant va pouvoir gérer l'acte d'achat des consommateurs, en ligne ou sur leur smartphone.

- Kokoni : cette application mobile de photos/selfies avec des filtres visuels permet à un annonceur de créer des filtres à son image, de les géolocaliser, partager les photos et ainsi dynamiser ses événements tout en recueillant de précieuses statistiques. Un vecteur de marque sur les réseaux sociaux, créé par la SAS EYYE à Colombelles (14). Elle compte 3000 utilisateurs depuis son lancement en juin 2017.

- LeanCure View : cette solution MES calcule et affiche en temps réel les performances de productivité d'une ligne de production (calcul du taux de rendement synthétique, TRS). Son originalité : une souplesse de mise en oeuvre. Elle se veut simple, opérationnelle et économique. Elle est installée en une journée (connexions le matin, formations l'après-midi). Les données sont partagées en tout lieu et à tout moment grâce aux technologies web et aux objets connectés.

- Wektoo : il s'agit d'une solution de gestion des dates de péremption en magasin. Une assistance "intelligente" qui fournit chaque jour la liste pertinente des produits à vérifier. Une façon pour économiser du temps, mais aussi pour éviter la présence de produits périmés en linéaires. Testée dans 40 points de vente, la solution, créée par Amance-Eudine Rouzier à Caen (14) a permis d'y réduire de 95 % la casse.

Ateliers de l'Emballage

LES ATELIERS DE L'EMBALLAGE

Une journée sur le thème :  la fin programmée des plastiques à usage unique - Enjeux, perspectives, solutions

2 modes de participation au choix : 

Journée en présentiel le 1er décembre à Rennes
Version distancielle : le replay vidéo de la journée + toutes les présentations au format PDF