Des solutions santé, nature ou classiques pour le moelleux

31 mars 2005 - Fanny Rousselin-Rousvoal

"Le moelleux et le goût sont les deux critères essentiels aux yeux du consommateur", note Denis Despré, directeur commercial de Wethove. Argument marketing de prédilection en boulangerie-viennoiserie-pâtisserie, le moelleux fait l'objet de nombreuses mises en avant sur les packagings. Il est aussi étroitement corrélé à la problématique de la conservation. Les industriels recherchent à augmenter la durée de vie de leurs produits, sans perdre en qualité. Ainsi, les brioches atteignent couramment une durée de conservation de quatre semaines. "La tendance du moelleux reste forte en elle-même, souligne Henri Gilliard, responsable développement marché boulangerie-viennoiserie chez Roquette. Mais il y a aussi une volonté des industriels de reformuler leurs produits pour abaisser le taux de matière grasse et de sucre, afin de tenir compte des attentes des consommateurs et des autorités. Il s'agit alors de leur proposer des solutions "santé" qui préservent le moelleux".

>lire la suite dans le numéro de mars

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois