A la Une

Exportations : 2009, annus horribilis

16 mars 2010 - Pierre Christen

Le secteur des vins a été particulièrement affecté par la crise économique mondiale. En 2009, la France a exporté 12,5 millions d’hectolitres, soit 1,1 million de moins qu'en 2008 © liubomirt - Fotolia.com

On peut qualifier l’année écoulée d’annus horibilis pour les exportations françaises. Lors de l’édition 2010 des Rencontres Agroalimentaires d’Ubifrance, le département Agrotech a publié son bilan d’activité 2009 et ses perspectives export pour 2010. L’excédent commercial du secteur a chuté à 5,6 milliards d’euros en 2009 contre 9,1 milliards d’euros en 2008 en pleine envolée des cours mondiaux des produits agricoles. Les exportations agroalimentaires ont représenté un volume de 44,4 milliards d'euros en 2009, soit un repli de 10,8% par rapport à l’an dernier. Les importations ont pour leur part diminué de 5% à 39 milliards d'euros. « Des difficultés commencent à apparaître sur le secteur agroalimentaire. C'est un phénomène nouveau, sur lequel il va falloir être actif », avait déclaré Anne-Marie Idrac, la secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, lors de la présentation du bilan du commerce extérieur en février.

Un secteur plus réactif durant la crise

Malgré ce constat, Agrotech-Ubifrance souligne que la structure des entreprises agroalimentaires (petite taille, capitalisation majoritairement familiale,…) leur a permis de traverser 2009 plutôt mieux que d’autres secteurs. Faisant preuve de réactivité, et plus à même de diminuer leurs marges, elles ont en effet su tirer profit de la bonne tenue de la consommation intérieure. Le niveau de production a été préservé (-1 %) et l’érosion du chiffre d’affaires limitée (-6,1%). Ce secteur ne s’en sort donc pas si mal en dégageant le troisième excédent commercial français derrière l’aéronautique et la chimie. C’est le second excédent européen derrière les Pays-Bas, dont la place de leader est avant tout liée au transit de marchandises. Selon le bilan Agrotech 2009, un rebond semble toutefois se dessiner depuis octobre de l’année dernière.

Un secteur frappé par la crise

Le secteur des vins représente 18 % des exportations. Selon Agrotech-Ubifrance, il a été particulièrement affecté par la crise économique mondiale. Avec 12,5 millions d’hectolitres expédiés, soit une contraction de 1,1 million d’hectolitres par rapport à 2008 (- 8,7 %), et un chiffre d’affaires export de 5,5 milliards d’euros, en réduction de 1,2 milliard (- 18,9 %), cette filière tombe à des niveaux comparables à ceux d’il y a dix ans. La quasi-totalité des marchés sont en diminution, et particulièrement au Royaume-Uni, premier marché pour la France, qui perd près de 500 000 hectolitres (- 18,6 %) et 325 millions d'euros (- 23,2 %). Les vins d’appellation sont particulièrement touchés, notamment les vins de Champagne (- 600 millions d'euros / - 27,9 %), Bordeaux (- 400 millions € / - 23,2 %) et Bourgogne (- 22,7%).

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

AU CŒUR DE L’ INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois