Ferrero abandonne son projet d’implantation à Criquebeuf-sur-Seine

1 mars 2021 - Pierre Christen

Un recours porté par France Nature Environnement Normandie conduit le groupe italien à trouver une autre localisation.

Une décision saluée par l’antenne de France Nature Environnement, qui « remercie Ferrero d’avoir pris en compte les enjeux environnementaux dans ses choix ». Le groupe italien renonce à son projet d’entrepôt logistique à Criquebeuf-sur-Seine (27). Fruit d’un investissement de 30 millions d’euros, le site de 36 000 m², construit par la société Gemfi, devait être en mesure d’accueillir 45 000 palettes, de quoi gagner en capacité de stockage et optimiser les coûts de revient. Mais le projet s’est heurté au recours déposé par France Nature Environnement, réseau d’associations de protection de la nature et de l’environnement.

L’arrêté d’autorisation préfectoral, émis en mai 2020, pour cette installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE), était contesté sur plusieurs points, en particulier vis-à-vis de la présence sur le terrain d’oiseaux protégés tels que l’oedicnème criard, la bondrée apivore et l’engoulevent d’Europe.

Face aux délais administratifs provoqués par le recours, Ferrero préfère orienter son investissement vers une autre localisation qui reste à définir. Un choix qui devra se faire en cohérence avec la présence de son usine de Villers-Ecalle (76), près de Rouen, qui produit Nutella et Kinder Bueno.

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois