Interdiction des dénominations animales pour les produits végétaux : Interbev et Inaporc se félicitent

1 juin 2020 - Marjolaine Cérou

Les interprofessions Interbev et Inaporc se réjouissent de l’adoption de la disposition visant à interdire l’utilisation des dénominations faisant référence à des denrées animales (steak, filet, saucisse …) pour les produits contenant des protéines végétales. « C’est un vrai progrès en matière de transparence de l'information délivrée au consommateur », se félicitent les deux interprofessions, qui se disent à présent en attente d’un arrêté précisant les modalités d’application « pour une mise en place rapide en France ».

Cette mesure législative est issue de l’article 2ter du projet de loi relatif à la transparence de l’information sur les produits alimentaires, qui a été définitivement adopté à l’Assemblée Nationale le jeudi 27 mai. Pour rappel, ce texte reprend une majorité d’articles présentés au départ dans le cadre de la loi Egalim et censurés par le Conseil constitutionnel, à l’instar de l’étiquetage de l’origine des bières ou des miels.

 

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois