L’Ania lance sa première campagne de pub télé

1 février 2010 - Josselin Moreau

L’Association nationale des industries alimentaires vient de lancer une grande campagne promotionnelle télévisuelle. Baptisée « Trop la pêche ! », cette série de dix mini-reportages de 1 minutes 30 sera diffusée du 6 février au 7 mars prochains, soit plus de 10 000 heures d’espaces publicitaires réservés, sur les chaînes nationales, la TNT et certaines chaînes thématiques dédiées au jeune public. Ces programmes « à visée éducative, portant sur la nutrition et la santé » décrivent des scènes de la vie quotidienne de jeunes enfants animés d’une passion pour le sport, l’art ou intéressés par la culture. L’Ania a privilégié une approche ludique et conviviale, fondée sur l’exemplarité.

Deux spots évoilés en avant-première

Le premier spot met en scène des enfants jouant au double dutch, sorte de jeu de corde à sauter à trois. Les messages restent simples : « De l’eau à volonté toute la journée », « 1,5 litre d’eau par jour, même pour les enfants » ou encore « Boire de l’eau régulièrement pour rester en pleine forme ».

Le deuxième spot se concentre sur l’importance du petit déjeuner et la lutte contre le grignotage avec les messages suivants : : « Chocolat au lait, yaourt, jus d’orange et céréales : prendre le temps de petit-déjeuner c’est important » et « bien manger le matin pour éviter les petits creux ».

Ces messages publicitaires sont l’aboutissement d’une charte signée le 18 février 2009 entre les annonceurs et les chaînes de télévision en présence du Conseil supérieur de l’audiovisuel et des ministères de la santé et de la culture, pour promouvoir une alimentation et une activité physique favorables à la santé dans les programmes et les publicités diffusés à la télévision. Un site Internet www.troplapeche.fr sera aussi mis en ligne le 8 février pour permettre aux enfants et aux adultes de retrouver l’ensemble des spots ainsi que des informations et conseils nutritionnels.

Cette campagne confirme aussi que l'Ania est l'organisation représentative de l'industrie agro-alimentaire la plus active auprès du grand-public. Une donnée qui a compté dans la récente adhésion à l'Ania de la FEBPF qui représente les entreprises de boulangerie-pâtisserie françaises. « L’Ania a pignon sur rue auprès des Pouvoirs publics et c'est aussi la mieux placée auprès du grand public », nous a confié vendredi André Barreteau (La Mie Câline), président de la FEBPF, pour justifier cette adhésion. En parallèle, la FIAC (entreprises d'aliments conservés), syndicat représentant 60 % des adhérents de l'Adepale, a récemment adhéré à l'Ania. La Fiac reste toujours partie intégrante de l'Adepale qui, elle, a fait le choix de quitter l'Ania au 1er janvier.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois