Formation

L'Ina P-G, l'Engref et l'Ensia fusionnent

C'est officiel depuis le 1er janvier. Trois grandes écoles parisiennes unissent leur force pour créer un nouvel établissement, l’Institut des Sciences et Industries du Vivant et de l’Environnement, dénommé Agro Paris Tech. Il s'agit de l'Institut national agronomique de Paris-Grignon (Ina P-G), de l'Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts (Engref) et de l'Ecole nationale supérieure des industries agricoles et alimentaires (Ensia).
Point commun et raison de leur union : le développement depuis longue date d'activités de formation, de recherche et d’expertise au sujet du développement durable de la planète, de l’alimentation des hommes, de la gestion des ressources naturelles et du respect de l’environnement. De vrais défis du XXIème siècle.

Taille européenne et visibilité internationale

Avec 2000 étudiants dont 500 doctorants, 200 enseignants-chercheurs associés à 300 chercheurs dans une trentaine d’unités de recherche couvrant un très large spectre disciplinaire, Agro Paris Tech devient la plus grande école européenne dans le domaine des sciences et technologies du vivant et atteint ainsi une taille critique offrant une forte visibilité internationale. Implanté sur 9 sites5 dont 4 en Ile-de-France, Agro Paris
Tech maintient à sa naissance les cursus de formation d’ingénieurs hérités des trois écoles d’origine : ingénieur
agronome à vocation généraliste, ingénieur des industries agricoles et alimentaires, ingénieur forestier, ingénieur
du GREF, ainsi que les formations de masters et de doctorat.

2000 étudiants et 5 thématiques

Agro Paris Tech s’organise autour de 5 grandes thématiques d’enseignement et de
recherche soit axées sur les sciences et ingénieries, soit transversales : (1) les sciences agronomiques, forestières, de l’eau et de l’environnement ; (2) les sciences de la vie et de la santé ; (3) les sciences et procédés pour les aliments et bioproduits ; (4) sciences économiques, sociales et de gestion ; (5) modélisation mathématique, informatique, physique.
Cette création s’inscrit plus largement dans le cadre de la mise en place des pôles de compétence régionaux initiée par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche (Pôle en Sciences et Technologies du Vivant et de l’Environnement).
Par ailleurs, la dénomination Agro Paris Tech confirme l’engagement de l’établissement au sein de ParisTech qui regroupe 11 prestigieuses grandes écoles d’ingénieurs situées en région parisienne et dont Remi Toussain, directeur de l’INA P-G et futur directeur général d’Agro Paris Tech, est le président depuis juillet 2005.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois