L'Inrae a été officiellement lancé le 9 janvier par Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, aux côtés de Philippe Mauguin, président directeur général de cet établissement public à caractère scientifique et technologique.

L’Inrae donne naissance au plus grand organisme de recherche spécialisé en agriculture et alimentation au monde

10 janvier 2020 - Karine Ermenier

La fusion de l’Inra et de l’Irstea, annoncée par décrets en octobre dernier, a officiellement donné naissance le 1er janvier dernier à l’INRAE. Fort d’une communauté de 12 000 personnes et doté de plus d’un milliard d’euros, il devient par sa taille et l’étendue de ses domaines de recherche, le premier organisme de recherche spécialisé au monde en agriculture, alimentation et environnement.

L’Inrae, l’institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement, est né le 1er janvier 2020 de la fusion de l’Inra (l’institut national de la recherche agronomique) et de l’Irstea (institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture). Sa création a été officiellement confirmée le 9 janvier par Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, aux côtés de Philippe Mauguin, président directeur général de cet établissement public à caractère scientifique et technologique.

Mieux appréhender les défis de l'Humanité et de l'environnement

Cette fusion, amorcée en 2018, a pour objectif de mieux appréhender les défis liés aux changements de l’humanité et de la planète : atténuation et adaptation au changement climatique, sécurité alimentaire et nutritionnelle, transition des agricultures, préservation des ressources naturelles, restauration de la biodiversité, anticipation et gestion des risques, etc. Et ce, en construisant une recherche d’excellence au service de la production de connaissances, de l’enseignement, de l’innovation, en appui aux politiques publiques.

12 000 personnes à travers 200 unités de recherche

Fort d’une communauté de 12 000 personnes et dotée de plus d’un milliard d’euros de budget pour 2020, l’Inrae, dont le siège est bi-implanté à Paris et à Antony dans les Hauts-de-Seine, se compose d’un peu plus de 200 unités de recherche et d’une quarantaine d’unités expérimentales au sein de 14 départements scientifiques. Elle sont implantées dans 18 centres de recherche sur toute la France. « Présent au sein de 33 sites universitaires en France, l’institut participe au dynamisme de l’écosystème de recherche et d’enseignement supérieur national, en contribuant aux politiques de site et aux Alliances de recherche. Son réseau international lui permet de collaborer avec les meilleures équipes en Europe et dans le monde », fait valoir l’institut.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois