Marché

La hausse des prix soutient le chiffre d’affaires des IAA françaises

26 septembre 2008 - Josselin Moreau

Au premier trimestre 2008, le chiffre d'affaires des IAA reste plus soutenu que les autres secteurs industriels...

... au contraire de l'activité qui fléchit.

L’impulsion donnée par la hausse des matières premières depuis le début de l’année 2008 permet aux industries alimentaires françaises d’enregistrer une hausse de 9 % du chiffre d’affaires global du secteur sur le premier semestre 2008*. Le secteur conserve ainsi le rythme de croissance déjà obtenu sur le quatrième trimestre 2007. En comparaison, les autres secteurs industriels français ont vu augmenter leur chiffre d’affaire entre janvier et juin 2008 de +3,6 %.

Dopées

Si les IAA sont donc en nette progression en terme de valeur – avec un fort impact de la hausse des intrants – les résultats en terme d’activité sont quant à eux plus décevants. Ainsi sur le deuxième semestre 2008, l’industrie alimentaire française voit sa production diminuer de -7 % après une hausse de 2,6 % fin 2007, tandis que les autres secteurs industriels ralentissent leur croissance en volume. Parmi les secteurs les plus touchés par la hausse des matières premières, et donc les plus contributeurs en terme de hausse du chiffre d’affaires, se trouvent les entreprises des corps gras, des aliments pour animaux, des céréales (+20 %) et des produits laitiers (+23 %). L’industrie des boissons reste dynamique avec +6% de croissance, et ce malgré un ralentissement du marché des eaux et des boissons rafraîchissantes. Le secteur des boissons alcoolisées enregistre un net recul de -10 %. Les fruits et légumes restent quant à eux en croissance à +5 % en valeur et en volume. Le secteur des viandes maintient ses 5 % de progression de valeur sur les six premiers mois de l’année 2008 mais perd -1,7 % de son activité sur la même période (-3,2 % pour les bovins, -2 % pour les préparations carnées, +1,6 % pour les volailles).

Exportations à la hausse

Avec +9 % d’augmentation sur les douze derniers mois et 8,6 milliards d’euros générés, les exportations françaises de produits alimentaires se portent plutôt bien. Elles progressent à un rythme équivalent à l’année précédente. Seules les boissons alcoolisées distillées et dans une moindre mesure les eaux de tables diminuent en valeur, respectivement de -10 % et de -2,8 %. Ces bons résultats mis à part, la balance commerciale reste en berne (-10%) puisque les importations ont fortement augmenté de +15 % au premier trimestre 2008 (6,9 milliards d’euros).

Enfin, l’industrie alimentaire employait fin mars 2008 environ 560 000 salariés, un chiffre qui reste stable en comparaison avec l’année précédente alors que l’emploi dans les autres secteurs industriels manufacturiers continue de se dégrader.

*Source : Agreste Conjoncture / Ministère de l’Agriculture et de la Pêche / Synthèse août 2008.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois