A Lire dans notre numéro de Janvier

La révolution des critères microbiologiques

18 janvier 2006 - Pierre Christen

1 "Juste des points de références..."
>> Le règlement fait la distinction entre les critères obligatoires en bout de chaîne alimentaire et les critères de maîtrise au niveau des procédés

Dans une volonté d'harmonisation, le Paquet Hygiène s'est doté d'un prolongement naturel : le règlement "critères microbiologiques". Ce texte "horizontal" remplace les directives sectrorielles et, dans une certaine mesure, les arrêtés nationaux. Publié tardivement, alors même que sa date d'application reste fixée au 1er janvier, il plonge la filière dans un flou juridique. Pour l'instant, les administrations recommandent aux industriels "de ne surtout rien changer aux plans de contrôle".
Toutefois, les services officiels vont dans les mois à venir mettre en place le dispositif nécessaire à l'application des changements fondamentaux prévus par le texte. Pour les anticiper, la société d’analyses et de conseil Silliker a réuni lors d'un colloque début décembre les meilleurs experts. Le message-clef : "Les tests microbiologiques ne doivent pas être vus comme un objectif de maîtrise de la sécurité mais juste comme des points de référence, déclare Christine Vernozy-Rozand, présidente du comité d'experts "Microbiologie" de l'Afssa. Ils doivent être mis en place par rapport à des données de terrain, pour pouvoir être atteints, ajoute-t-elle. Certains pouvant être vus comme des stratégies de progrès".

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois