Vie des IAA

Le Covid-19 a renforcé les attentes des consommateurs européens pour le local, le fait-maison et la santé

16 décembre 2020 - Amelie Dereuder

L’institut EIT Food* a publié un rapport sur les changements induits par le Covid-19 sur les comportements des Européens. Elle fait suite à une enquête menée sur 5000 personnes dans une dizaine de pays, dont la France.

Selon l’étude, 49 % des Européens déclarent que protéger leur santé est devenu plus important depuis la pandémie. Après le confinement, 27 % des sondés estiment qu’il sera plus important d’avoir le temps de cuisiner des repas faits maison et 30 % souhaitent manger des aliments plus variés. Depuis la pandémie, 35 % des consommateurs achètent plus de produits locaux et près de neuf sur dix (87 %) continueront « très probablement » à le faire. Le changement le plus marquant est la prudence accrue dont font preuve les consommateurs dans leurs comportements d’achat. Ils sont en effet plus d’un tiers à planifier plus soigneusement leurs courses (37 %) ou leurs achats en gros (38 %).

Si l’on s’intéresse aux nationalités, c’est chez les Français que l’on constate la plus forte augmentation des achats directs auprès des producteurs et des fournisseurs (38 %), soit 12 % de plus que la moyenne européenne. L’étude pointe également qu’un peu plus de la moitié (52 %) des consommateurs en France ont déclaré avoir connu des difficultés financières pendant la crise. En Europe, la moyenne est à 54 %, qui déclarent aussi avoir du mal à joindre les deux bouts en fin de mois.

Une fragilité du système alimentaire

« La pandémie de COVID-19 a mis en évidence la fragilité de notre système alimentaire. Les consommateurs européens ont changé leur façon d’acheter et de consommer de la nourriture du jour au lendemain, et il semble peu probable que nous assistions à un retour à la normale après la levée du confinement », explique Saskia Nuijten, directrice de communication et d’engagement public chez EIT Food.

« Cette étude montre que les consommateurs souhaitent accéder plus facilement à des aliments abordables, mais aussi bons pour la santé et la planète. Voici l’une des pistes que le secteur agroalimentaire peut explorer afin de contribuer au développement d’un meilleur système alimentaire de la ferme à la table », termine-t-elle.

 

*EIT Food est la division dédiée à l’innovation alimentaire de l’association EIT (Institut Européen d'Innovation et de Technologie). Elle regroupe des grands groupes comme Nestlé, Danone, DSM, Roquette, Bühler, Givaudan, Puratos, PepsiCo, des distributeurs, des universités et des pôles de compétitivité comme Vitagora.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois