Les 12 tendances clefs du Sial Paris 2014

15 septembre 2014 - Pierre Christen

  • Les tendances Sial Innovation 2014 en images

    • Frugalité et contrôle :

      « La crise conduit les consommateurs à arbitrer davantage, à jouer malin, à vouloir la juste dose, à éviter le gaspillage », souligne Xavier Terlet. Exemple avec « Olives in a pack » de la marque Parthenon, des olives adaptées à un usage individuel et économique fabriquées par la société grecque Georgoudis.

    • Le petit plaisir quotidien :

      « Les consommateurs restent sensibles aux petit luxe que l’on s’offre, à la sophistication et à l’ingrédient qui fait la différence. », observe Xavier Terlet. Exemple avec la société britannique The Ice Co qui présente sur le Sial Ice & Slice, un glaçon avec sa tranche de citron pour boire son eau minérale gazeuse « sans prise de tête ».

    • L’alimentation protectrice :

      Cette tendance répond au vieillissement de la population, à l’attente de nouvelles fonctionnalités santé, aux produits « sans » ou à la nouvelle génération de produits sans gluten. Xavier Terlet a repéré Crispbread, des biscuits apéritif premium sans gluten, proposé par Byron Bay Cookie Company.

    • Le lâcher prise :

      « C’est le plaisir sans limite, jusqu’à l’absurde », décrit Xavier Telret. Dans cette veine, les néerlandais de Pernotti ont imaginé une pâte à tartiner gourmande avec des cookies en inclusion. « Ce Cookie Notti est absolument délicieux», comment l’expert en innovation.

    • Le vivant sauvage :

      « Cette tendance que les anglo-saxons appellent raw food va au-delà du produit brut », explique Xavier Terlet. Cela consiste à privilégier le produit plus frais que frais voire même le produit vivant comme ces champignons « prêts à pousser » de la société portugaise Gumelo. Une idée que l’on retrouve déjà chez Champi-pousse, La boîte à Champignons ou encore Prêt-à-pousser.

    • Indispensable et industriel :

      C’est une constante, les consommateurs veulent des aliments faciles à consommer. Comment faire manger du poisson à un enfant ? La société danoise Fiskehaps a trouvé la solution avec cette chair de poisson dans une coque à presser.

    • Le consommateur aidé :

      Le consommateur a besoin qu’on lui facilite la tâche, avec des guides, des repères, grâce à des produits solutions. A l’instar de cette innovation de la société autrichienne Fandler : une gamme d’huiles numérotées selon l’intensité. Il fallait y penser !

    • Le consommateur surdoué :

      Pour garder la confiance le consommateur a besoin d’informations et qu’on lui parle comme à un chef. Une belle illustration ave ce kit pour produire sa propre bière de la société américaine Brooklyn Brewshop.

    • Local et citoyen :

      Que ce soit pour des raisons éthique, citoyenne ou environnementale, qui n’a pas envie de consommer des aliments produits près de chez soi ? Cet ice tea de la société slovène Fructal Natura joue la carte du soutien à l’activité économique locale.

    • L’exotisme mondial :

      A condition d’apporter des garanties en termes d’origine, l’exploration gastronoique reste un moteur de l’innovation. Exemple avec du riz thaïlandais Kanlaya qui bénéficie d’une indication géographique protégée.

    • Contrôler le temps :

      « Considérant que le temps et le meilleur allié du plaisir, c’est l’éloge de la lenteur », commente Xavier Terlet. Exemple : ce porc prêt à manger de la société italienne Terre Ducali, qui bénéficie d’une cuisson lente.

    • Food 2.0 :

      Toujours aller plus vite dans une monde hyper connecté... Xavier Terlet a retenu ce pack de six pains de tradition commercialisé sur Internet cuire soi même en Europe.

Comment faire manger du poisson à un enfant ? La société danoise Fiskehaps a trouvé la solution avec cette chair de poisson dans une coque à presser.

1700. C’est le nombre de nouveautés en compétition au Sial Innovation 2014, en hausse de 70% comparativement à l’édition 2012. Autant de sources d’inspiration à découvrir au salon, qui se tiendra du 19 au 23 octobre à Paris Nord Villepinte.

Avec plus de 6000 entreprises exposantes (+ 10 %), le Sial est en progression. « C’est le fruit d’une nouvelle dynamique des marchés européens post-crise. L’innovation a redémarré et elle est à plein régime. C’est aussi le fruit de la notoriété de l’opération Sial Innovation ainsi que du relais du réseau Sial sur les autres continents », analyse pour le Sial, Xavier Terlet, président d’XTC World Innovation.

« Les consommateurs sont multiples avec des particularités fortes par pays. L’alimentation est un des rares secteurs industriels où la mondialisation ne crée pas l’uniformisation », complète-t-il. L’expert ès-innovation a décortiqué la majorité des nouveautés qui concourent au Sial Innovation. Il y voit des « tendances paradoxales au sein d’une offre hybride pour répondre à la quête de bonheur. L’alimentation est un vecteur de bulles de plaisir quotidien. En temps de crise, c’est plus facile de se faire plaisir avec un carré de chocolat qu’avec le dernier smartphone à la mode. D’où une logique de rééquilibrage permanent », explique-t-il.

Voici les 12 tendances, identifiées par Xavier Terlet, et assemblées en six couples opposés mais complémentaires :

  • Frugalité et contrôle / Le petit plaisir quotidien
  • L’alimentation protectrice / Le lâcher prise
  • Le vivant sauvage / Indispensable et industriel
  • Le consommateur aidé / Le consommateur surdoué
  • Local et citoyen / exotisme mondial
  • Contrôler le temps / Food 2.0

Retrouvez dans notre diaporama (ci-contre ou cliquez ici), chaque tendance étant illustrée par une innovation internationale présentée au Sial.

ELO Emballage - 09 & 10 décembre 2020

ELO EMBALLAGE

Participez aux 1ères rencontres
connectées de l'emballage

09 & 10 décembre 2020

● 7 webconférences thématiques
● Un espace d’exposition

Accès visiteur gratuit sur simple inscription