Lesieur inaugure son usine sur le « site-filière » Avril à Bassens

19 janvier 2016 - Pierre Christen

  • Inauguration de l'usine Lesieur de Bassens (33), le 15 janvier 2016

    • Fruit d'un investissement de 31 millions d'euros, la nouvelle usine Lesieur de Bassens près de Bordeaux occupe une surface de 14 000 m² (11 500 m² au sol) pour une capacité de production de 100 millions d'huiles conditionnées par an et un effectif de 94 collaborateurs.

      Fruit d'un investissement de 31 millions d'euros, la nouvelle usine Lesieur de Bassens près de Bordeaux occupe une surface de 14 000 m² (11 500 m² au sol) pour une capacité de production de 100 millions d'huiles conditionnées par an et un effectif de 94 collaborateurs. Crédit : Cédric Helsly.

    • La nouvelle usine Lesieur a quitté le quartier Bacalan de Bordeaux pour rejoindre Bassens au coeur d'un pôle agro-industriel Avril. Elle jouxte l'usine Saipol (groupe Avril) de trituration de graines de colza et de tournesol, qui la fournit en huiles raffinées via un rack. L'usine Saipol compte 105 salariés. Elle transforme 720 000 tonnes de graines de colza et de tournesol par an. Elle bénéficie d'un accès multimodal (fluvial, ferroviaire, routier, pipe) pour l'approvisionnement en grains, en provenance essentiellement du Sud-Ouest.

      La nouvelle usine Lesieur a quitté le quartier Bacalan de Bordeaux pour rejoindre Bassens au coeur d'un pôle agro-industriel Avril. Elle jouxte l'usine Saipol (groupe Avril) de trituration de graines de colza et de tournesol, qui la fournit en huiles raffinées. L'usine Saipol (en photo) compte 105 salariés. Elle transforme 720 000 tonnes de graines de colza et de tournesol par an. Elle bénéficie d'un accès multimodal (fluvial, ferroviaire, routier, pipe) pour l'approvisionnement en grains, en provenance essentiellement du Sud-Ouest.

    • Sur le pôle agro-industriel de Bassens, une partie de l'huile de colza est estérifiée. Elle est transformée en diester (biocarburant) et en glycérine végétale utilisée en agroalimentaire et en cosmétique.

      Sur le pôle agro-industriel de Bassens, une partie de l'huile de colza est estérifiée. Elle est transformée en diester (biocarburant) et en glycérine végétale utilisée en agroalimentaire et en cosmétique.

    • L'usine compte cinq lignes produisant 100 références différentes pour huit formats. La cadence est de 1800 à 20 000 bouteilles par heure selon le format. Pour en savoir plus, ne manquez pas notre reportage dans notre numéro de février 2016 à paraître.

      L'usine Lesieur compte cinq lignes produisant 100 références différentes pour huit formats. La cadence est de 1800 à 20 000 bouteilles par heure selon le format. Pour en savoir plus, ne manquez pas notre reportage dans notre numéro de février 2016 à paraître.

    • Sont produits sur le site de Bassens les marques Isio4 (1L et 2L), Frial (2L et 5L), Lesieur Coeur de Tournesol (1L et 3L), Lesieur Tournesol (5L), Fruit d'Or (2L et 3L) et Maurel (1L, 5 L, 10 L, 25 L). Des containers 1000 L sont aussi produits pour Lesieur Solutions Industrie.

      Sont produits sur le site de Bassens les marques Isio4 (1L et 2L), Frial (2L et 5L), Lesieur Coeur de Tournesol (1L et 3L), Lesieur Tournesol (5L), Fruit d'Or (2L et 3L) et Maurel (1L, 5 L, 10 L, 25 L). Des containers 1000 L sont aussi produits pour Lesieur Solutions Industrie.

    • Le Premier Ministre Manuel Valls a inauguré l'usine Lesieur de Bassens (33) vendredi 15 janvier. A son arrivée, il est accueilli par Jean-Philippe Puig, gérant de la SCA Avril.

      Le Premier Ministre Manuel Valls a inauguré l'usine Lesieur de Bassens (33) vendredi 15 janvier. A son arrivée, il est accueilli par Jean-Philippe Puig, gérant de la SCA Avril.

    • Stéphane Yrlès, secrétaire général d' Avril (à droite), fait le lien entre le groupe et le monde institutionnel. Il a largement contribué à la dimension politique de cette inauguration. Ici, il converse avec Jean-Philippe Puig, gérant de la SCA Avril, avant l'arrivée de Manuel Valls.

      Stéphane Yrlès, secrétaire général d' Avril (à droite), fait le lien entre le groupe et le monde institutionnel. Il a largement contribué à la dimension politique de cette inauguration. Ici, il converse avec Jean-Philippe Puig, gérant de la SCA Avril, avant l'arrivée de Manuel Valls.

    • Plus de 40 journalistes étaient accrédités pour l'inauguration de l'usine. Beaucoup suivaient le Premier Ministre Manuel Valls. Parmi les personnalités invitées, le maire de Bordeaux Alain Juppé (en photo), mais aussi le président de la nouvelle région Aquitaine Limousin Poitou Charentes, Alain Rousset.

      Plus de 40 journalistes étaient accrédités pour l'inauguration de l'usine. Beaucoup suivaient le Premier Ministre Manuel Valls. Parmi les personnalités invitées, le maire de Bordeaux Alain Juppé (en photo), mais aussi le président de la nouvelle région Aquitaine Limousin Poitou Charentes, Alain Rousset.

    • Le groupe Avril a signé une convention de partenariat avec le Premier ministre Manuel Valls, Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, et Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, dans le cadre de la charte « Entreprises & Quartiers ». Celle-ci porte notamment sur l’accès à la formation et à l’emploi des jeunes éloignés du marché du travail. Pour Avril les signataires sont (premier en partant de la gauche) Philippe Lamblin, DRH du groupe Avril, Jean-Philippe Puig, gérant de la SCA Avril et Xavier Beulin, président d'Avril (deuxième en partant de la gauche). En arrière-plan, les huit jeunes en apprentissage de l'usine Lesieur.

      Le groupe Avril a signé une convention de partenariat avec le Premier ministre Manuel Valls, Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, et Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, dans le cadre de la charte « Entreprises & Quartiers ». Celle-ci porte notamment sur l’accès à la formation et à l’emploi des jeunes éloignés du marché du travail. Pour Avril les signataires sont (premier en partant de la gauche) Philippe Lamblin, DRH du groupe Avril, Jean-Philippe Puig, gérant de la SCA Avril et Xavier Beulin, président d'Avril (deuxième en partant de la gauche). En arrière-plan, les huit jeunes en apprentissage de l'usine Lesieur.

    • "La jeunesse a besoin qu'on l'écoute davantage", a affirmé Philippe Lamblin, DRH du groupe Avril détaillant les mesures de la convention signée le jour-même, dont l'accueil de 400 alternants à horizon 2018 (contre 71 en 2013).

      "La jeunesse a besoin qu'on l'écoute davantage", a affirmé Philippe Lamblin, DRH du groupe Avril détaillant les mesures de la convention signée le jour-même, dont l'accueil de 400 alternants à horizon 2018 (contre 71 en 2013).

    • « Avec cette nouvelle usine Lesieur d'embouteillage et de conditionnement des huiles végétales, nous mettons en œuvre l'économie circulaire. Ce site filière illustre notre modèle d'intégration de l'amont agricole à l'aval industriel, de la graine jusqu'au consommateur », a débuté Xavier Beulin, président du groupe Avril avant de faire un point sur la situation agricole nationale et internationale.

      « Avec cette nouvelle usine Lesieur d'embouteillage et de conditionnement des huiles végétales, nous mettons en œuvre l'économie circulaire. Ce site filière illustre notre modèle d'intégration de l'amont agricole à l'aval industriel, de la graine jusqu'au consommateur », a débuté Xavier Beulin, président du groupe Avril avant de faire un point sur la situation agricole nationale et internationale.

D'une surface totale de 14 500 m², l 'usine Lesieur compte 94 salariés et 5 lignes capables de conditionner 100 millions de litres d'huiles par an.

Il est rare d’avoir autant de personnalités politiques autour d’une inauguration d’un site agroalimentaire ! Le Premier ministre Manuel Valls, accompagné des ministres Stéphane Le Foll (Agriculture, Agroalimentaire, Forêt), Patrick Kanner (Ville, Jeunesse et Sports), Matthias Fekl (Commerce extérieur) et Martine Pinville (Commerce) étaient du déplacement à Bassens (33) dans la fraîcheur de ce vendredi 15 janvier, aux côtés des locaux Alain Juppé, maire de Bordeaux, et Alain Rousset, président de la nouvelle région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes.

Le poids politique du président d'Avril, Xavier Beulin, qui est également le patron de la toute-puissante FNSEA, n'y est bien sûr pas étranger. Mais le point d'orgue de l'inauguration était avant tout la signature d'une convention de partenariat, dans le cadre de la charte « Entreprises & Quartiers ». Celle-ci porte notamment sur l’accès à la formation et à l’emploi des jeunes éloignés du marché du travail.

Un engagement social

Concrètement Avril s'engage à augmenter le nombre d'alternants pour le porter à 400 à horizon 2018. « Nous sommes en train de former les tuteurs », a précisé Philippe Lamblin, DRH du groupe. Avril compte aussi mener des actions spécifiques à destination des jeunes issus des territoires ruraux, sur le modèle de l’Ecole des ventes Sanders qui forme des technico-commerciaux. Il s'agit aussi d'élever le nombre de salariés en situation de handicap à au moins 6 % et donc à ne plus payer la taxe d'ici à 2018. Enfin, le groupe va étendre ses partenariats avec des associations d'insertion et va accueillir deux stagiaires par site de production issus des classes de troisième des collèges des territoires concernés.

Cet engagement social est venu souligner le caractère emblématique de l'inauguration de l'usine Lesieur d'embouteillage et de conditionnement d'huiles végétales. Un événement historique pour le géant français des filières oléagineux et protéagineux, qui a injecté 31 millions d'euros pour trasnférer à Bassens l'usine du quartier Bordeaux Bacalan, où le développement résidentiel et touristique compliquait chaque jour un peu plus le maintien d'une activité industrielle. Lesieur, dans le giron d'Avril depuis 2003, n'avait pas connu de nouvelle usine de conditionnement d'huiles depuis plus d'un siècle… !

Lesieur connecté à l'usine Saipol

Surtout, l'implantation de cette usine sur la zone de Bassens crée un véritable pôle agro-industriel, un site filières, qui « illustre parfaitement notre modèle d'intégration de l'amont agricole à l'aval industriel, de la graine jusqu'au consommateur », a souligné Jean-Philippe Puig, gérant de la SCA Avril. Car sur le site, l'autre filiale d'Avril, Saipol, détient une capacité de trituration de 800 000 tonnes de graines. Elle fournit ainsi Lesieur en huiles raffinées. On retrouve aussi une activité de biodiesel diester (250 000 tonnes) et de glycérine (25 000 tonnes). Au total, ce sont plus de 150 millions d'euros qui ont été investis sur Bassens depuis 2006.

Quant à l'usine Lesieur, elle est entrée en activité progressivement d'avril à juin 2015, après un déménagement des lignes de Bacalan à Bassens sur le premier trimestre 2015. Elle va pouvoir remplir son rôle d'approvisionnement du Sud de la France quand l'usine de Coudekerque (59) assure la zone Nord et quand l'usine de Vitrolles (13) conditionne les huiles de goût (olive, noix,…).

Une capacité de 100 millions de litres par an

Ainsi, Lesieur Bassens possède une capacité de production de 100 millions de litres conditionnées par an (Frial, Fruit d'Or, Lesieur Coeur de Tournesol et Isio 4). Cette implantation bénéficie de synergies intralogistiques avec l'usine Saipol (approvisionnement en huiles raffinées), mais aussi énergétiques grâce à la chaudière biomasse implantée en 2013, qui produit de la vapeur en brûlant les coques de graines de tournesol décortiquées.

D'une surface totale de 14 500 m², l 'usine Lesieur compte 5 lignes qui ont toutes été revampées ou renouvelées. 100 millions de litres d'huiles sont conditionnés par an. La cadence est de 1800 à 20 000 bouteilles par heures selon les formats. Le projet de transfert s'est appuyé sur les salariés, avec des groupes de travail participatifs dans les domaines de l'ergonomie et sécurité, de la circulation, du nettoyage et de l'hygiène notamment. Point essentiel, cette usine est certifiée IFS v6. « C'est un site exemplaire en matière de qualité de production, dépassant les plus hauts standards du secteur alimentaire », conclut Yves Delaine, dg délégué du groupe Avril et président de Lesieur.

Découvrez l'inauguration du site Lesieur Bassens en images en cliquant ici.

Ne manquez pas le reportage complet à paraître dans notre numéro de février.

Process Alimentaire - Abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois