Avec ses 85 m de long, le porte-conteneurs à voile Windcoop pourra transporter 100 conteneurs pour un tonnage total de 1 400 t.

Lobodis s’engage en faveur du transport maritime décarboné

16 septembre 2022 - Stéphanie PERRAUT

Précurseur du commerce équitable et du café bio, le torréfacteur breton marque une nouvelle étape de son développement responsable en devenant sociétaire de la compagnie maritime Windcoop, spécialisée dans le transport à la voile et organisée en coopérative. 

Depuis début août 2022 et moyennant l’investissement dans 100 parts sociales, la PME bretonne Lobodis est sociétaire de Windcoop, la première coopérative de transport de marchandises à la voile. Le torréfacteur et la compagnie maritime partagent la même vision d’un avenir où la collaboration est centrale. 

Le transport maritime ne représente qu’une faible part de l’impact environnemental d’une tasse de café. Toutefois, les enjeux restent considérables car le secteur n’échappe pas à la nécessaire transition vers la décarbonation. La réglementation dictée par l’Organisation Maritime Internationale se durcit progressivement et va contraindre les armateurs à changer de modèle énergétique. Jusqu’à présent, la réduction de l’impact environnemental du secteur reposait principalement sur deux leviers : la réduction de la vitesse et l’augmentation de la taille des navires (réduction du bilan carbone par unité transportée).

Diviser par trois la consommation d’énergie des cargos

C’est pour aller plus loin que se développent depuis 2015 de plus en plus de projets de transport à la voile. L’énergie du vent ne permet pas d’assurer 100 % de la propulsion des navires mais elle reste un moyen relativement simple et rapide de diviser par trois la consommation d’énergie des cargos. Si ce n’était que le coût d’un voilier cargo est difficilement accessible pour les petites et moyennes entreprises.

Une flotte qui priorisera les marchandises éthiques et durables

L’objectif de Windcoop est de financer et développer une flotte de bateaux qui appartiendra en majorité à la coopérative. Une fois les bateaux financés, Windcoop opérera comme une compagnie maritime plus classique, en priorisant toutefois le transport de marchandises éthiques et durables.
Le premier bateau de Windcoop sera affecté à une ligne Madagascar - Marseille, notamment pour le transport d’épices équitables et bio d’Arcadie à partir de 2025. Les lignes suivantes seront transatlantiques, trajets pour lesquels la force éolienne est particulièrement favorable. La majorité des approvisionnements étant en Amérique Latine, Lobodis pourra donc utiliser ces bateaux pour le transport d’une partie de ses cafés.

 

 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois