Boissons

Marie Brizard acquiert William Pitters

Une affaire conclue entre bordelais ! Le groupe Marie Brizard* a racheté William Pitters à Bernard Magrez. Et assouvit ainsi sa soif de croissance externe après le rachat des Chais Beaucairois réalisée en 2002. Ces acquisitions sont synonymes de regain pour une entreprise qui a renoué en 2004 avec les bénéfices après quatre années noires.
C'est un mastodonte du marché des spiritueux et des liqueurs qui vient de naître. Il va récupérer le leadership de William Pitters sur les whiskies (blend : William Peel et malts : Glen Roger's, Glen Peel, William Peel), s'affirmer sur les cocktails et les alcools blancs (tequila San José plus gin Old Lady's). Et il prend la seconde place du podium "porto" (Pitters rejoint Ferreira) et "liqueurs".
Quant à Bernard Magrez, que l'on a pu découvrir dans le documentaire Mondovino, l'ancien p-dg et actionnaire principal de William Pitters manifeste un intérêt croissant pour les vins de qualité. Il mise sur ses 32 domaines dont le Château Pape-Clément (Pessac-Léognan) tout en lorgnant sur une intensification de son développement à l'étranger. Il s'est par contre désengagé du négoce en abandonnant ses marques de vins (Malesan, Sidi Brahim et Jean Beauvillon) au groupe Castel.

* Marie Brizard est contrôlé à 70% par la filiale française du fond d'investissement britannique Duke Street Capital

Chiffres d'affaires 2004 :
-Marie-Brizard : 337 M€
-William Pitters International : 105 M€

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois