Optimisez votre logistique

15 novembre 2011 - François Morel

Entre coûts, performances, qualité de service, développement durable… la logistique des transports de denrées alimentaires est-elle devenue si complexe qu’il faille en laisser la gestion aux spécialistes? Rattaché au directeur général, le logisticien occupe aujourd’hui une fonction transversale (1) dans l’entreprise. Sa fonction engage des enjeux importants en termes de qualité et de coûts. Mais aussi de délais. Or ces trois facteurs clés de la logistique sont touchés aujourd’hui par de nouvelles contraintes et un certain nombre d’évolutions, parmi lesquelles :

  • l’augmentation des coûts de l’énergie,
  • la (ré)-externalisation des stocks par la grande distribution et le zéro-rupture en linéaires
  • l’élargissement de l’éventail des services proposés par les prestataires logistiques.

En résumé, les industriels font face à une nouvelle donne commerciale et économique dans ce domaine. Ces évolutions majeures et les réponses qu’elles appellent ont été analysées récemment à la Journée des Optiréseaux organisée par le Critt Rhône-Alpes. Mickaël Thireau et Laurent Grenier, représentants de Stef-TFE, un des leaders européens de la chaîne du froid, ont présenté les alternatives et les solutions d’avenir pour les PME de l’agroalimentaire.

Comment réduire les coûts?

La hausse du prix des carburants est la première grande contrainte qui s’applique. Dans la mesure où toutes les livraisons, ou presque, se font par route actuellement. « On n’est pas rendu aujourd’hui au niveau record de 2008 : 1,17 €, mais il ne faut pas se leurrer, on va le dépasser ! », affirme Mickaël Thireau. Le camion classique a tous les défauts, reconnaît Stef-TFE. Celui-ci est bruyant, encombre les routes et coûte cher en carburants. Le problème est qu’il n’y a pas de solution alternative au camion classique ! A l’exception, peut-être, de l’énergie électrique qui n’est plus réservée aux petits véhicules. Des études sont menées pour leur utilisation en centre ville. C’est ainsi que le plus gros camion électrique est en expérimentation chez Carrefour. Le 13 octobre dernier, Renault Trucks a remis les clés d’un camion Midlum de 16 tonnes, 100 % électrique à Stef-TFE.

Ce véhicule, souligne le logisticien, offre une solution silencieuse et non polluante adaptée à la livraison urbaine. Il sera testé pendant un an et il approvisionnera en produits frais les enseignes du groupe Carrefour dans l’agglomération lyonnaise. Pour autant le « tout camion électrique n’est pas pour demain ». Les autres solutions envisagées, comme le rail, ne sont pas applicables partout. Pour Stef-TFE, cette solution reste marginale, d’autant qu’elle a un coût. Quant au fluvial, la solution est inadaptée pour les produits frais et surgelés. Le mieux, selon Stef-TFE, est encore de faire des efforts pour améliorer les véhicules actuels et la conduite, c’est-à-dire investir dans de nouveaux véhicules qui consomment moins et sensibiliser les chauffeurs pour qu’ils adoptent la « conduite intelligente » dont l’impact est important sur la consommation en carburants. De plus, derrière cela – en toile de fond – il y a les nouvelles exigences en matière de développement durable, qui signifient paiement des écotaxes, diminution des nuisances environnementales… C’est si vrai que « le développement durable, confirme Stef-TFE, est devenu un critère de sélection dans les appels d’offres ». Les enquêtes consuméristes vont, maintenant, jusqu’à chercher à savoir les distances parcourues par les produits achetés en magasin ! On découvre, par exemple, que des goûters, vendus dans le hard discount, ont fait plus de 1000 km !

(1) : Guide de la logistique agroalimentaire en Bretagne (édition 2008) réalisé par l’Ecole Supérieure de Logistique Industrielle.

Retrouvez dans le numéro de novembre 2011 du magazine :

- L'optimisation de la logistique avec les exemples de LCS, Mutual Logistics, Sofrilog ou encore STEF-TFE,

- FM Logistic développe le co-manufacturing

- Cap sur la fin de ligne à Europack-Euromanut avec une sélection des produits phares du salon

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois