Process Alimentaire / Emballage / St Michel recycle ses emballages de biscuits

Emballage

St Michel recycle ses emballages de biscuits

Karine Ermenier |  20 Avril 2015 | 

Les emballages souples de biscuits et pâtisseries représentent un million de tonnes de déchets à l'année en France.

Les Français consomment 8,6 kg de biscuits et pâtisseries industrielles par an. Soit un million de tonnes d’emballages mis sur le marché chaque année en France. Or, en attendant que les consignes de tri des plastiques se généralisent sur tout le territoire, il n'existe pas encore de filière de recyclage de ces films. Ils finissent aujourd'hui dans les incinérateurs ou les centres d'enfouissement.

Pour agir, à son échelle, la biscuiterie St Michel s'est associée à TerraCycle, entreprise pionnière dans le domaine de la réutilisation de déchets. Les deux partenaires ont débuté en mars dernier une campagne nationale de collecte et de recyclage d’emballages de biscuits et pâtisseries. Les consommateurs ont désormais la possibilité d’envoyer leurs emballages afin qu’ils soient recyclés en produits d’usage courant tels que des bancs ou encore des pots de fleurs.

Récompense pour les consommateurs

"Ouvert à tous, le programme permet aux participants de déposer leurs emballages dans des points de collecte répertoriés sur le site de TerraCycle, ou bien de collecter directement depuis leur domicile, entreprise, école, ou association. Une fois enregistrés en ligne, ils pourront envoyer gratuitement leurs emballages à TerraCycle, qui se chargera de les recycler en divers produits courants", explique TerraCycle.

L’entreprise récompense les consommateurs avec des points pour chaque emballage envoyé. Ces points sont convertibles en euros, et peuvent être reversés par les participants au profit d’une association ou d’un établissement scolaire de leur choix.

La Brigade St Michel accepte les emballages en plastique de biscuits et pâtisseries. Les consommateurs désireux de faire un geste pour l’environnement peuvent demander à participer au programme en se rendant sur www.terracycle.fr.

Exemple de Brigade de récupération des films souples financée par St Michel.

Transformation en pots à crayons ?

Les emballages récoltés sont envoyés à TerraCycle, qui grâce à St Michel, prend en charge les coûts de transport. St Michel finance également le recyclage. Ensuite, les emballages sont stockés dans un centre en Lozère avant d’être recyclés en divers produits d’usage courant comme des arrosoirs, des bancs, ou bien des pots à crayons. Les objets issus des anciens sachets de madeleines ne sont pas encore définis.

Fondé en 2001, TerraCycle est le chef de file mondial de la collecte et de la réutilisation des déchets ménagers difficilement recyclables. TerraCycle crée des programmes dans 21 pays dans le monde en vue de collecter et recycler des emballages et des produits (gourdes de compote, capsules de café, mégots de cigarette, paquets de chips, stylos, etc...) qui sont généralement mis en centre de stockage ou incinérés. Ces déchets obtiennent une seconde vie en devenant de la matière première secondaire utilisée pour la fabrication de nouveaux produits d’usage courant. Les déchets sont collectés dans le cadre des programmes des Brigades TerraCycle.