Process Alimentaire / Ingrédients / Fazer lance un pain qui fourmille de criquets

Ingrédients

Fazer lance un pain qui fourmille de criquets

Amélie Dereuder |  27 Novembre 2017 | 

Fazer, boulanger industriel finlandais, a lancé un pain à la farine de criquet: le Fazer Sirkkaleipä. Il contient 3 % de farine d’insectes, l’équivalent de 70 criquets. Il faut se rendre dans l’un de ses 11 corners en Finlande pour le découvrir. Crédit photo Fazer.

Les insectes font beaucoup parler d’eux depuis trois ans, mais ils ne sont toujours pas présents en France en l’alimentation humaine. Si l’Hexagone a choisi de ne pas autoriser leur utilisation pour ces applications*, la Finlande a quant à elle validé leur commercialisation le 1er novembre. Le groupe Fazer, boulanger industriel, a sauté sur l’occasion en commençant la distribution dans ses corners d’un pain à la farine de criquet dès le 24 novembre : le Fazer Sirkkaleipä. Le développement de ce pain a débuté cet été. Comme la farine de criquet n’est pas disponible en grande quantité, Fazer envisage une commercialisation par étapes : d’abord dans 11 de ses corners en grandes surfaces, puis dans les 47 unités dont il dispose en Finlande. La pâte sera réalisée puis cuite sur place pour garder un aspect artisanal.

3% d'insectes pour un pain source de protéines

Niveau formulation, le pain contient 3 % de farine d’insectes, l’équivalent de 70 criquets. La farine est composée d’insectes séchés et broyés. Elle est ensuite mélangée à la farine que produit Fazer pour une utilisation plus facile. « Le résultat est délicieux en plus d’être nutritif. Ce pain aux criquets est une bonne source de protéines. Les insectes contiennent aussi de bons acides gras, du calcium, du fer et de la vitamine B12 », explique Juhani Sibakov, directeur de l’innovation de Fazer Bakery Finland.

Fazer a également pu se lancer dans les insectes car les Finlandais sont plus ouverts que d’autres Européens à ce type d’ingrédients. « Selon une étude**, de tous les consommateurs nordiques, les Finlandais sont ceux qui ont l’attitude la plus positive envers la consommation d’insectes. Ils sont connus pour vouloir essayer de nouveaux produits et notre pain aux criquets est une bonne occasion de tester l’alimentation du futur. Les distributeurs nous ont tout de suite annoncé qu’ils incluraient notre pain dans leur assortiment », termine Juhani Sibakov.


*En Europe, les insectes pour l’alimentation humaine dépendent de la réglementation Novel Food. Les fournisseurs doivent donc demander une autorisation en déposant un dossier et aucun n’a été accepté pour l’instant. Certains pays comme la Belgique, les Pays-Bas ou la Finlande ont publié une liste positive d’insectes consommables par l’Homme. Pour plus de détails, lire novembre 2017, p 40.


**Food&Health Nordic report 2017, YouGov.