Process Alimentaire / Ingrédients / Positionnement végétal: des lancements en hausse de 62 %

Ingrédients

Positionnement végétal: des lancements mondiaux en hausse de 62 %

Amélie Dereuder |  9 Juillet 2018 | 

Selon Innova Market Insight, les ventes d’alternatives à la viande devraient avoisiner les 3,6 Mds€ d’ici 2022 aux États-Unis. Crédit photo Fotolia © Mikhaylovskiy

Le végétal s’installe. Selon le cabinet Innova Market Insight, le nombre de lancements mondiaux présentant un positionnement autour du végétal a enregistré une croissance de 62 % entre 2013 et 2017. Cette tendance est portée par trois influences : la recherche de produits meilleurs pour la santé, plus durables et plus éthiques au sens large. Dans le domaine des ingrédients, ce positionnement transparaît par l’augmentation de plusieurs catégories de produits : les protéines végétales, les extraits, les édulcorants naturels, les assaisonnements avec des herbes ou des fleurs, ainsi que les colouring foodstuffs, des jus concentrés de fruits ou légumes qui ont des propriétés colorantes.

« Le marché des alternatives au lait a beaucoup bénéficié de cette tendance. Cela a conduit à la mise en avant et la plus grande disponibilité des substituts de lait, comme des boissons, des desserts fermentés ou des glaces », illustre Lu Ann Williams, directrice innovation chez Innova Market Insight. Les substituts de lait sont installés de longue date et les ventes au niveau mondial devraient atteindre 13,8 Mds€ en 2018. Les lancements produits dans cette catégorie ont plus que doublé en cinq ans. L’an dernier, ils représentaient environ 8 % des lancements des produits laitiers (7 % en 2016).

Selon les recherches d’Innova Market Insight, un Américain sur trois a augmenté sa consommation de boissons ou de desserts végétaux sur les deux dernières années. « Dans l’optique d’offrir de la nouveauté, nous voyons arriver une plus grande variété d’ingrédients végétaux qui se différencient du soja. Nous avons remarqué une augmentation dans le riz, l’avoine, l’orge, mais aussi dans le domaine des noix comme les amandes, noisettes, noix de cajou, noix, macadamia, coco…" C’est aussi valable pour des options plus originales comme du lupin, du chanvre et du lin.

Enfin, l’intérêt pour le végétal se reflète aussi par l’essor d’alternatives à la viande. Aux États-Unis, les ventes devraient avoisiner les 3,6 Mds€ d’ici 2022. Pour les réaliser, les fabricants ont surtout recours à des légumes, légumineuses et des graines, mais l’arrivée de protéines de champignons, d’algues ou d’insectes pourraient aussi révolutionner les formulations dans les décennies à venir. En attendant, comme le note Innova, il existe également des substituts de viande à base de lait, comme la marque Valess ! Un produit pas 100 % végétal, mais qui conviendrait à des végétariens et flexitariens, qui forment au final le gros du marché.