Process Alimentaire / Ingrédients / Trois tendances 2019 décryptées par Mintel

Ingrédients

Trois tendances 2019 décryptées par Mintel

Amélie Dereuder |  3 Décembre 2018 | 

Selon Mintel, les trois tendances phares de 2019 seront la consommation verte et vertueuse, l’alimentation « à travers les âges », et la praticité augmentée. Crédit photo Adobe Александра Ермоленко

A l’occasion du changement d’année, les cabinets de veille multiplient les carnets de tendance pour aider les industriels à orienter leurs innovations. Mi-novembre, c’était au tour de Mintel de présenter les résultats de ses recherches. En 2019, trois grandes tendances d’envergure mondiale influenceront l’agroalimentaire : la consommation verte et vertueuse, l’alimentation « à travers les âges » et la praticité augmentée. Ces axes se déploieront aussi bien sur les formulations que les emballages, en passant par le marketing et les services associés.

La consommation verte et vertueuse se traduit par la prise en compte du développement durable sur toute la durée de vie du produit. Après l’approche de la fourche à la fourchette de ces dernières années, les industriels devront aller plus loin et envisager le recyclage de leur produit en production agricole, en nouvel ingrédient ou en packaging. « En 2019, les consommateurs vont davantage demander que les entreprises se positionnent sur des programmes de développement durable car ils comprennent mieux ce qu’implique une économie circulaire », explique Jenny Zegler, directrice associée chez Mintel Food and Drink. On peut prévoir un certain nombre de lancements qui capitaliseront sur des emballages sans plastique, des produits plus respectueux des sols (bio et autres démarches) ou tout simplement moins polluants.

L’alimentation « à travers les âges » regroupe les problématiques autour d’un vieillissement en bonne santé, avec des produits et boissons adaptés aux besoins des seniors. 22 % de la population mondiale aura plus de 60 ans en 2050, il est donc crucial de travailler dès aujourd’hui sur ces questions. « Ces lancements vont de plus en plus répondre aux attentes orientées sur la longévité, avec un marketing qui évite les connotations négatives sur l’âge », complète Jenny Zegler. La santé osseuse, articulaire, cognitive et visuelle sera traitée de façon préventive via des produits nutritionnellement adaptés, bons et faciles à consommer. On note aussi que le « healthy ageing » n’intéresse pas que la cible de plus de 60 ans. Certains produits déjà sur le marché touchent une audience d’adultes qui souhaitent préserver au maximum leur capital santé.

La praticité augmentée est la tendance qui répond aux attentes toujours plus élevées des consommateurs en termes de qualité, de goût et de format. Mintel prévoit l’essor de la cible des consommateurs hyperactifs qui veulent retrouver à la maison toute la qualité d’un repas pris au restaurant, mais en version prêt à consommer. « Les kits repas ont déjà ouvert la route et il y aura davantage d’opportunités pour les marques de proposer des produits pratiques, sains, personnalisables pour d’autres occasions comme le petit-déjeuner, le déjeuner, le goûter, etc. », termine Jenny Zegler.