Process Alimentaire / Procédés / Nestlé et Carrefour jouent la transparence avec la blockchain IBM

Digital

Nestlé et Carrefour jouent la transparence avec la blockchain IBM

Stéphanie Perraut |  15 Avril 2019 | 

Un QR-Code apposé sur les emballages de purée Mousline distribuée chez Carrefour permet au consommateur d'accéder directement en rayon aux étapes-clés de la transformation du produit qu'il tient dans la main.

Fin avril, grâce à la technologie blockchain d’IBM, les consommateurs de purée Mousline pourront obtenir des informations sur l’ensemble de la chaîne de transformation du produit en scannant le QR-Code présent sur l’emballage. C’est une première pour une marque nationale en Europe, qui plus est pour un produit élaboré ! Et une collaboration inédite entre un industriel, Nestlé, et un distributeur, Carrefour. Le projet a mis moins de six mois à se concrétiser, grâce à l’expertise de chaque intervenant. Dans la continuité de son programme "Act For Food" en faveur de la transition alimentaire, Carrefour a déjà déployé la technologie blockchain sur plusieurs produits de ses Filières Qualité, à commencer par le poulet fermier d’Auvergne en mars 2018 . Nestlé a de son côté initié plusieurs tests en tant que membre fondateur de la plate-forme Food Trust d'IBM. Ce réseau cloud collaboratif, comparable à un immense registre sécurisé, fournit aux distributeurs, fournisseurs, producteurs et aux industriels de l’agroalimentaire des données provenant de l'ensemble de leur écosystème. L’engagement du groupe Nestlé dans cette démarche de transparence traduit sa volonté de renouer une relation de confiance et de proximité avec le consommateur. Une ambition qui l'a par ailleurs conduit à mettre en place l’opération « C’est moi qui fabrique » au cours de laquelle il ouvre les portes de ses usines.

A défaut de découvrir la production de ses propres yeux, le consommateur dispose aujourd'hui grâce à la blockchain de données de traçabilité infalsifiables. Concrètement, en scannant le QR-Code, il accède via son smartphone à une plate-forme sécurisée qui lui permet de retracer les étapes clés de production, du champ au rayon, enrichies par des illustrations ou des vidéos :

  • 1. Les matières premières. Les pommes de terre sont cultivées majoritairement dans la Somme par 165 agriculteurs partenaires, affiliés à Nestlé. Dans une première phase de lancement, les données sont renseignées dans IBM Food Trust par les équipes achat de Nestlé. A termes, elles pourraient l'être directement par les agriculteurs. Les informations disponibles : variétés de pommes de terre et proportion, agriculteur partenaire (prénom, distance de l’usine, photo).
  • 2. La transformation. La purée est produite dans l’usine Mousline de Rosières-en-Santerre, dans la Somme. Les informations disponibles : ligne et date de production, DLUO, nom du fournisseur d’emballage, opérateur en charge des contrôles qualité et date de validation de la conformité des lots. En cliquant sur un lien, le consommateur accède à des informations sur l’usine. On y apprend par exemple qu’elle est neutre en carbone, qu’elle compte 175 employés et traite 100 000 tonnes de pommes de terre par an.
  • 3. Le stockage chez Nestlé. Les produits sont stockés, dans les deux entrepôts situés à Fontenay-Trésigny (77) et Saint-Georges-d’Espéranche (38). Les informations disponibles : date de réception dans l’entrepôt.
  • 4. L'entreposage chez Carrefour. Les produits transitent dans les 25 entrepôts Carrefour avant d’être livrés dans les différents magasins. Les informations disponibles : date d’expédition de l’entrepôt Nestlé vers l’entrepôt Carrefour.