Emballage

Otor crée une cellule dédiée à l’optimisation des emballages de regroupement

19 janvier 2009 - François Morel

optimSolutions d’Otor permet d’obtenir en quelques minutes des propositions de solutions d'emballage optimisées.

Elle effectue en quelques minutes une étude qui pourrait demander des années. «Avec OptimSolutions, on sort, enfin, d’un brouillard épais ! » Selon Gérard Mathieu, directeur marketing et développement du groupe Otor, jusque là, personne, ni un papetier, ni un consultant, n’était capable d’optimiser une solution d’emballage de regroupement. La cellule OptimSolutions d’Otor qui englobe des outils, une équipe et tout un savoir-faire, permet d’obtenir très rapidement (quelques minutes) des propositions de solutions optimisées, avec le comparatif des coûts respectifs (emballage, logistique), et l’indication de l’impact environnemental (bilan CO2).

démarche par comparaison

« OptimSolutions est le résultat de treize années de développement », souligne Gérard Mathieu. Tout le mérite d’Otor est d’avoir réussi à formaliser une démarche de calcul et de comparaison, capable de prendre en compte de l’ordre de 150 paramètres et de simuler toutes les combinaisons possibles. Soit une analyse de milliers de solutions !
La cellule qui est présente dans les usines du groupe chargées du développement de projets d’emballage, est une réponse aux préoccupations des industriels. Otor en a identifié quatre principales :
- la pression sur les coûts, en insistant sur le fait que l’emballage n’est qu’une composante du coût global,
- les délais de développement d’un projet d’emballage,
- la pression sur les performances : le logisticien veut remplir ses camions, les enseignes poussent à la multiplicité des formats et des systèmes, rendant de plus en plus difficile la recherche d’un compromis. Celui-ci est souvent un arbitrage entre l’emballage primaire et le secondaire,
- l’impact environnemental : le bilan CO2, la réduction des taxes associées, l’anticipation de la demande d’étiquettes écologiques…

Ces quatre critères sont directement « impactés » par l’emballage et le conditionnement.

Article complet à lire dans le numéro de février de Process Alimentaire

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois