La société bretonne La Trinitaise placée en redressement judiciaire

2 mars 2020 - Karine Ermenier

L’entreprise bretonne La Trinitaise, spécialisée dans la découpe de dinde, a été placée en redressement judiciaire par le tribunal administratif de Rennes le 20 février dernier. Reprise par le groupe Olmix en 2016, l’ex-société Sovipor (société des Viandes du Porhoët) emploie 137 personnes, réparties sur deux sites de production : un à Merdrignac (22) et l’autre à la Trinité-Orhoët (56). L’incendie qui s’est produit en 2019 sur le site de Merdrignac a fragilisé une entreprise déjà en difficulté. D’autant que ce site avait tout récemment bénéficié d’investissements dans la rénovation de ses lignes, en particulier dédiées aux produits à haute valeur ajoutée comme les panés. Olmix déclare rechercher un industriel de la viande en capacité de reprendre La Trinitaise et de développer son activité dans une optique de maintien de l’emploi. Le groupe dispose d’un délai de six mois. Certains repreneurs auraient déjà manifesté leur intérêt auprès du tribunal de commerce de Rennes.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois