Vie des IAA

Restauration collective : l’étiquetage de l’origine des viandes désormais obligatoire

31 janvier 2022 - Marjolaine Cérou

A compter du 1er mars 2022, l’étiquetage de l'origine des viandes deviendra obligatoire dans la restauration hors domicile. Le décret publié le jeudi 27 janvier au Journal officiel précise les modalités pour les viandes de porc, de volaille, d’agneau et de mouton consommées dans les cantines, restaurants et restaurants d’entreprises. Comme pour les viandes bovines depuis 2002, l’étiquetage de l’origine devra mentionner le pays d’élevage et le pays d’abattage, pour les viandes fraîches, réfrigérées, congelées ou surgelées.

Cette mesure fait suite aux travaux menés pendant les États généraux de 2017 pour répondre à une attente des consommateurs en termes de transparence et de traçabilité. Le décret a été publié dans le cadre de la loi Egalim2, à l'issue d'un travail législatif nécessitant l'aval de la Commission européenne. « L’indication de l’origine des viandes était une forte attente des consommateurs, elle devient aujourd’hui une réalité […]. En renforçant la transparence de l’information pour le consommateur, le gouvernement renforce la qualité de l’alimentation en restauration collective. Avec cette réglementation, une nouvelle étape nécessaire a été franchie, mais il nous faut continuer à aller plus loin notamment en investissant massivement dans la modernisation des cantines scolaires et les circuits courts, en particulier via le plan France Relance » a déclaré Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

 

 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois