Viande : le groupe normand Teba change de main

30 août 2021 - Karine Ermenier

Spécialisé dans l’abattage, la découpe et le conditionnement de bovins, veaux, porcs et agneaux, le groupe normand Teba vient d’être repris par Augustin Becquey, ancien vétérinaire.

Au cœur de l’été, Manuel Pringault a cédé le groupe Teba, qu’il a créé en 2002, à un ancien vétérinaire, Augustin Becquey. La transaction comprend la reprise de l’entreprise de découpe de Grandparigny dans la Manche mais également d’abattage de Pré-en-Pail en Mayenne. Le nouveau gérant se retrouve à la tête d’une entreprise de 49 salariés découpant chaque année 3 000 bovins, 3 000 veaux, 1 000 porcs et 2 500 agneaux. Il ne se prononce pas encore sur la réouverture de l’abattoir de Grandparigny racheté par Emmanuel Pringault au printemps, quelques mois après sa fermeture, avec une promesse de réouverture d’ici fin d’année selon la presse locale. L’activité comprend également un outil de transformation des découpes de viande (en piécés, steak hachés, saucisses, etc.) pour le compte des éleveurs ou commercialisés en vente directe.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois