Utilisant une technologie à base d'argent, le revêtement antibactérien Touchguard utilisé par Parkside peut être appliqué comme une finition à base d'eau ou de solvant sur les emballages souples tels que les flow packs, les films d’operculage et les sachets.

Emballages

Parkside développe des sachets et opercules antibactériens

24 août 2020 - Karine Ermenier

Le spécialiste britannique de l’emballage souple Parkside a collaboré avec Touchguard, un fournisseur de produits de protection de surface high tech, pour lancer une nouvelle solution de flowpacks, de sachets et autres opercules intégrant un revêtement antibactérien.

A l’heure où la planète entière cherche à se protéger du Covid-19, les solutions d’emballages antibactériens se présentent sur les marchés comme des outils de renforcement des procédures d’hygiène. Parmi les derniers lancements figure la collaboration entre le spécialiste britannique de l’emballage souple Parkside et la société Touchguard pour développer des emballages intégrant un revêtement antibactérien. « Ce lancement permet aux marques de protéger les consommateurs contre les bactéries potentiellement nocives », explique Mark Shaw, directeur technique du développement de nouveaux produits chez Parkside. Le Touchguard permet de réduire la croissance de Staphylococcus aureus de 99,97 % et celle d'Escherichia coli de 99,96 %. Sa performance antibactérienne a été certifiée selon la norme ISO 22196:2011.

Un surcoût considéré comme minime

Utilisant une technologie à base d'argent, ce revêtement antibactérien peut être appliqué comme une finition à base d'eau ou de solvant sur les emballages souples tels que les flowpacks, les films d’operculage et les sachets. "Notre collaboration avec Touchguard nous a permis de créer une solution d'emballage réellement innovante qui permettra à nos clients de garder leurs clients en sécurité. La pandémie actuelle a eu un impact important sur notre façon de voir tous les aspects de l'hygiène de vie, et nous devons tous faire ce que nous pouvons pour nous protéger", ajoute-t-il. Chez Parkside, la technologie Touchguard est appliquée pendant le processus de finition de l'impression en tant que composant d'une laque à base de solvant. Elle n'ajoute donc qu’un très léger surcoût par mètre carré au processus de production des emballages.

"Ce développement d'emballage ne remplace en aucun cas la nécessité de se laver soigneusement les mains. Toutefois, il s'agit d'une solution innovante qui peut empêcher la propagation de la contamination croisée sur des substrats d'emballage qui ne sont généralement soumis à aucune procédure de nettoyage ou de contrôle des infections", avance Mark Shaw.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois