Leader européen de l’emballage en verre, Verallia prévoit d’investir 65 M€ d’ici 2025 sur son site de Chalon-sur-Saône (71). Trois objectifs sont poursuivis : augmenter la capacité de production du site, améliorer sa performance industrielle etréduire son empreinte environnementale et celle de ses clients. (photo Verallia)

Emballages

Verallia injecte 65 millions d’euros pour un avenir compétitif et durable

24 janvier 2022 - Karine Ermenier

Leader européen de l’emballage en verre, Verallia prévoit d’investir 65 millions d'euros d’ici 2025 sur son site de Chalon-sur-Saône (71). Trois objectifs sont poursuivis : augmenter la capacité de production du site, améliorer sa performance industrielle et réduire son empreinte environnementale et celle de ses clients.

Numéro un de l’emballage en verre en Europe et numéro trois mondial avec 16 milliards de bouteilles et pots produits par an et 2,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires, le groupe Verallia a annoncé vouloir investir 65 millions d’euros dans son site de production de Chalon-sur-Saône (71). 60 millions serviront à le doter de trois nouveaux fours dernière génération en remplacement des trois fours actuels. Utilisant les dernières technologies de fusion du verre, ils permettront d’améliorer les conditions de travail des employés tout en renforçant leur sécurité. Cet investissement est conditionné par l’atteinte des objectifs de performance industrielle inscrits dans le Pacte de Croissance et de Compétitivité (PCC) approuvé par les salariés en juin dernier.

Allègement des bouteilles

Les 5 millions d’euros supplémentaires serviront, dès 2022, à augmenter les capacités de production du site pour gagner en compétitivité et en réactivité et ainsi saisir les nouvelles opportunités de croissance du marché. Cette enveloppe viendra également renforcer le programme d’allégement du poids des bouteilles mené par Verallia pour répondre aux attentes de ses clients soucieux de réduire leur empreinte environnementale. Et atteindre ses propres objectifs de réduction de 46 % de ses émissions de CO2 (scope 1 et 2) d’ici 2030 pour limiter le réchauffement de la planète à 1,5°C et atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

Cela fait écho à la raison d’être du groupe qui consiste à « réimaginer le verre pour construire un avenir durable. Nous voulons redéfinir la façon dont le verre est produit, réutilisé et recyclé, pour en faire le matériau d'emballage le plus durable au monde », indique le groupe. « Localement, notre ambition est de faire de l’usine de Chalon une usine compétitive, flexible et fiable pour servir au mieux nos clients en verre blanc (bouteilles et pots) et en verre de teinte feuille morte, caractéristique des bouteilles de vins de Bourgogne, tout en garantissant la sécurité et les meilleures conditions de travail pour nos salariés », avance Olivier Rousseau, président de Verallia France.

Deux fours électriques à Cognac (17)

L’usine de Chalon-sur-Saône est la plus importante des 32 usines du groupe : elle peut produire un milliard de bouteilles par an et emploie 500 personnes. Elle héberge également le centre de formation verrière de Verallia France et les centres techniques du groupe Verallia pour le monde. Les investissements dont elle va bénéficier font suite à l’annonce, fin 2021, du projet de construction de deux nouveaux fours 100 %  électriques sur le site  de Cognac (16).

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois