Emballages

Yoplait valide la faisabilité de fabriquer des pots en polystyrène recyclé

7 décembre 2020 - Karine Ermenier

Total, Intraplás et Yoplait ont mené un test permettant d’utiliser du polystyrène certifié recyclé chimiquement pour produire des pots de yaourt.

Alors même que son concurrent Danone a annoncé vouloir sortir du polystyrène pour ses pots d’ultra-frais d’ici 2024 en Europe, Yoplait (groupe Sodiaal) cherche au contraire à prouver la circularité du polystyrène. Une avancée majeure vient d’être obtenue sur le sujet puisque Total, Intraplás et Yoplait ont mené avec succès un test permettant d’utiliser du polystyrène certifié recyclé chimiquement pour produire des pots de yaourt.

Total s'est appuyé sur son expertise industrielle pour transformer des matières plastiques issues de déchets post-consommation, habituellement complexes à traiter dans des filières de recyclages déjà existantes. Le groupe a réussi à traiter dans son vapocraqueur (certifié ISCC Plus) à Anvers cette matière première secondaire pour produire –selon le principe de mass balance - du polystyrène certifié recyclé chimiquement (rPS).

Des qualités identiques au PS vierge

Ce rPS présente des qualités identiques à celles du polystyrène vierge. Il est apte au contact alimentaire. Intraplás, expert dans l'extrusion de feuilles plastiques pour l'industrie agroalimentaire, a réussi à le transformer en feuilles plastiques laitières. Celles-ci ont ensuite été transformées en pots de yaourt sur une chaine de production de Yoplait. Cette initiative fait suite à l’annonce de la construction par Total de la première usine de recyclage chimique de France sur sa future plate-forme zéro pétrole de Grandpuits, en partenariat avec Plastic Energy. «Il était important pour Yoplait de soutenir cette initiative car elle permet de démontrer notre capacité à utiliser du polystyrène recyclé certifié pour produire des pots de yaourt. Cela constitue une avancée majeure pour construire avec l’ensemble de la chaîne de valeur une économie circulaire du polystyrène en France», déclare Frédéric Chapuis, responsable Stratégie Emballages durables de Yoplait.

Réunies au sein du consortium PS25, de nombreuses entreprises agroalimentaires souhaitent encore croire à l’avenir du polystyrène dans l’emballage alimentaire car il est léger, facile à thermoformer, sécable, largement maîtrisé : Agromousquetaires, Bigard, Cooperl Arc Atlantique, Eurial ultra-frais, Lactalis, LDC, Triballat Noyal, Yeo Frais et Yoplait. Accompagnés de Citeo et Valorplast. Elles travaillent ensemble pour évaluer, d’ici fin 2020, la faisabilité du développement d’une filière de recyclage du polystyrène (PS) en France. Cette avancée de Yoplait devrait logiquement peser dans la balance.

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois