Andouillette : Popy renforce son leadership en reprenant Amand-Bianic

19 juin 2017 - Pierre Christen

Le secteur de l’andouillette se concentre. Le leader Popy vient d’acquérir le groupe Amand-Bianic (avec pour conseil financier CM-CIC Conseil) et renforce ainsi son leadership.

Le groupe Popy, avec à sa tête Laurent Jolivet, élargit ainsi significativement ses gammes et gagne en complémentarité géographique.

Depuis sa création en 2000, Popy a constitué un porte-feuille comprenant plusieurs spécialités (véritable andouillette de Troyes, andouillettes 5A Champenoise et Duval, andouillette de Troyes MOF, véritable andouillette lyonnaise). Le groupe rassemble les marques Popy, Bernadeau, La Champenoise, Chedeville et Duval, et compte quatre sites de productions : Saint Quentin Fallavier (38), Montreuil Bellay (49), Jully-sur-Sarce (10) et Courcouronnes (91). Il emploie 180 salariés.

Avec Amand-Bianic, le groupe rhônalpin intègre un spécialiste des métiers de l’andouille et de l’andouillette à l’ancienne (marques Amand Terroir, Rivalain et Paul Danjou) et des produits traiteur de la mer (Amand Traiteur). Constitué en 2006 pour faire face à un contexte concurrentiel difficile, le groupe Amand-Bianic a spécialisé ses sites. Il produit des andouilles, andouillettes, gésiers et salades à Vire (14), où est implanté son siège, des terrines et poissons farcis à Morlaix (29) et de l’Andouille de Guéméné à Beignon (56).

En 2011, Amand-Bianic avait acquis une activité « salades à base de produits de la mer » à Flers (61), que la société a transféré sur Vire en 2013.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois