Crise du lait : une réunion clef le 25 mai

Pour engager une régulation temporaire du marché laitier, la Commission européenne

a décidé l’activation de l’article 222 du règlement 1308/2013 "Organisation commune de marché ". Une mesure qui permet aux opérateurs de déroger au droit de la concurrence pour limiter les volumes de production laitière de manière volontaire.

Lors d'une réunion qui s'est tenue le 05 avril entre les acteurs de la filière française et le ministre Stéphane Le Foll, la filière laitière française a confirmé son engagement à stabiliser temporairement sa production de lait, si l'élan est partagé au niveau européen.

A la demande de la France et de la Belgique, la Commission agriculture du Parlement européen va organiser une réunion le mercredi 25 mai pour impliquer l'ensemble des acteurs de la filière au niveau européen autour d'une maîtrise temporaire de la production laitière. Dans le même objectif, les acteurs de la filière vont mener des actions « bilatérales » avec leurs homologues des autres Etats-Membres.

Comme nous l'a indiqué Dominique Chargé, président de la FNCL (Fédération Nationale des Coopératives Laitières), « Il est hors de question que la France s’engage dans une baisse de la production si celle-ci n’est pas partagée au niveau communautaire ».

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois